Actualités

13/04/17 - Le rapport annuel 2016 de la MAVA est sorti!


Nous sommes très heureux de vous présenter le rapport annuel 2016 de la MAVA ! Dans cette édition, nous rendons hommage à notre fondateur, Luc Hoffmann, décédé en juillet 2016, dont la vision nous guide et nous inspire toujours aujourd’hui. Vous pourrez également y découvrir les histoires de quelques personnes qui nous ont tout particulièrement inspirés en 2016, mais aussi en apprendre davantage sur les réussites de certains des projets de nos partenaires.

Le rapport est disponible en format pdf ou en ligne.

03/04/17 - Appel à propositions: consultance Orango Parque Hotel

La MAVA lance un nouvel appel à propositions pour une consultance dans le domaine de la gestion d’une infrastructure touristique associée à une aire protégée, dans l’archipel des Bijagos en Guinée-Bissau. Les détails de la consultance et du processus de soumission des offres sont présentés dans les Termes de Références.

La date limite de soumission des offres est le 30 avril 2017.

20/03/17 - Appel d'offre: Renforcer l'expertise du secteur public en matière de déploiement d'infrastructures durables


La Fondation MAVA lance un appel d’offre qui vise à développer l’expertise du secteur public à préparer, procurer, dé-risquer, structurer financièrement et négocier le déploiement de projets d’infrastructures durables.

La Fondation MAVA attribuera une subvention à deux bénéficiaires. Chacune des subventions sera d’un montant de 500 000 francs suisse (CHF). Nous recherchons des propositions couvrant 2 ans d’activité.

Comment présenter sa demande?

Les candidats sont invités à consulter la description de l’appel d’offre qui est disponible en français et en anglais.

Les candidatures doivent être soumises en utilisant le formulaire d’application de la Fondation MAVA, disponible en français et en anglais. Les candidats ont donc le choix de soumettre leur candidature en français ou en anglais pour élaborer leur proposition.

Les candidats retenus seront invités à une entrevue et présenteront une demande complète.

Les questions relatives à cet appel d’offre peuvent être adressées à :  Question.si@fondationmava.org

Date limite pour le dépôt des candidatures : lundi, 22 mai 2017 à minuit CET. Les applications peuvent être adressées à Proposal.si@fondationmava.org.

21/02/17 - Ratification du parc transfrontalier de Prespa

L’accord pour le parc transfrontalier de Prespa a récemment été ratifié par la Grèce. Cette ratification arrive sept ans après la signature de l’accord international pour la protection et le développement durable de la région du parc de Prespa par les trois Etats partageant le bassin de Prespa et l’Union Européenne. L’accord était resté inactif jusque maintenant dans l’attente de la ratification par la Grèce.

Ceci est un énorme pas en avant pour la conservation de la région et une immense victoire pour les organisations – EuroNatur, Frankfurt Zoological Society, KORA, MES, Plantlife, PPNEA et la  Society for the Protection of Prespa (SPP) –  qui ont travaillé d’arrache pied depuis de nombreuses années pour atteindre ce résultat.

Le but du parc est de protéger les valeurs écologiques de la région via une collaboration entre les trois états, et également de promouvoir la prospérité éconoique des communautés locales des trois pays. Ce parc est la première aire protégée transfrontalière dans les Balkans.

14/02/17 – Nouveau guide sur le design circulaire

IDEO et la Ellen MacArthur Foundation ont récemment publié le premier guide traitant du design circulaire, avec le soutien de la MAVA. Créé dans le but de développer une prise de conscience autour de l’économie circulaire, ce guide pratique incite les innovateurs, entrepreneurs et ‘initiateurs du changement’ à se poser les bonnes questions concernant la création de valeur et la santé économique sur le long terme, et à mettre en œuvre les principes d’une économie circulaire au sein de leurs propres organisations.

Jetez un coup d’œil à ce guide intéressant ici.

01/02/17 – Le financement de la conservation


La question du financement revient toujours comme enjeu central lorsqu’il s’agit de conservation de la nature. Ainsi, la MAVA a souhaité accorder une place particulière à ce sujet dans sa nouvelle stratégie afin, notamment, d’assurer la durabilité de ses impacts. Il s’agit d’un sujet complexe pour lequel il n’existe pas de solution unique : chaque contexte nécessite une approche spécifique, faisant intervenir une combinaison de mécanismes complémentaires. Afin de mieux identifier les mécanismes les plus novateurs, la MAVA a commissionné un rapport que vous pouvez lire ici (en anglais). S’il y a un focus particulier sur la méditerranée et l’Afrique de l’Ouest, la portée du document est globale.

En se penchant sur la question du financement de la conservation, la MAVA a deux objectifs : contribuer à l’animation de la réflexion sur ce sujet ; et mettre en place certains de ces mécanismes dans le cadre de ses programmes.

Pour plus de détails, contacter Thierry Renaud, Directeur Impact et Durabilité à la MAVA.

19/01/17 – Fintech et le développement durable: étude des implications

La technologie en matière de finances, aussi connue sous le nom de ‘fintech’, occupe de plus en plus de place dans les modèles économiques actuel du secteur financier. Avec la Fondation Rockefeller, la MAVA a soutenu la publication d’un rapport montrant comment les fonctions de base de notre système financier pourraient être perturbées par les innovations fintech et comment elles pourraient aider – ou empêcher – les efforts entrepris pour aligner le secteur des finances avec le développement durable. Le rapport complet en anglais est disponible ici.

16/01/17 - Nouveau plan d'action pour réutiliser et recycler 70% des emballages plastics au niveau mondial


Plus de 40 dirigeants de l’industrie ont approuvé un nouveau plan d’action lors d’une réunion au WEF à Davos traitant des questions du plastic au niveau mondial, et ont commencé à travailler ensemble afin de créer un système global plus efficace en matière de plastic. Le plan d’action est présenté dans une étude élaborée par le World Economic Forum et la Fondation Ellen MacArthur (The New Plastics Economy: Catalysing action). La MAVA est un bailleur essentiel de la nouvelle initiative sur le plastic.

L’étude révèle qu’une action concertée de l’industrie permettrait de réutiliser et de recycler 70% de tous les emballages en plastic au niveau mondial, bien plus que les 14% de recyclage actuels. Pour les 30% d’emballages plastics restant, ce qui équivaut à 10 milliards de sacs poubelle par année, il faudra travailler à une reconception fondamentale et faire preuve d’innovation.

11/01/17 - Un nouvel atlas européen sur les oiseaux reproducteurs

De concert avec ses partenaires en Europe, le ‘European Bird Census Council’ travaille à l’édition d’un nouvel atlas européen sur les oiseaux reproducteurs (EBBA2), afin de mettre à jour l’atlas initial (Hagemeijer & Blair 1997) qui a maintenant 30 ans. Cet atlas documentera la distribution des oiseaux reproducteurs en Europe et les changements qui sont apparus depuis que le premier atlas a été produit. Il permettra également d’améliorer les connaissances en matière de conservation et de monitoring en impliquant les citoyens-scientifiques et en supportant certaines organisations dans des pays choisis.

Le travail de terrain est actuellement, partiellement soutenu par la MAVA. Toutefois, le financement intégral pour le projet n’est pas encore garanti. Ainsi, Vogelwarte Sempach (l’Institut Ornitologique Suisse) qui coordonne le projet, vient de lancer une campagne permettant de sponsoriser une espèce sur le site de EBBA2. Jetez donc un coup d’oeil et soutenez votre espèce préférée!

20/12/16 - La législation phare de l'UE en matière d'environnment sauvée

Après deux ans d’incertitude, la Commission Européenne a récemment déclaré que les directives Nature de l’UE sont adaptées à la réalisation des buts qu’elles poursuivent. Cette décision est une immense victoire pour la conservation car cette législation est un outil fondamental pour la protection de la nature en Europe. Si les directives avaient été remises en question, il y aurait eu de grands risques que leur contenu eut été atténué. Maintenant la discussion se focalise même sur une meilleure mise en oeuvre des législations existantes.

Cette victoire importante pour la conservation est le résultat d’une campagne inégalée qui a mobilisé plus d’un demi million de personnes. Dans ce cadre, la MAVA a soutenu un groupe d’ONGs (BirdLife, Bureau Européen de l’Environnement, Friends of the Earth, WWF EPO) afin de les soutenir dans leur travail visant à rediriger les discussions dans un sens favorable aux directives Nature dans leur forme d’origine, et à éluder les appels en faveur de leur révision.

La MAVA est particulièrement satisfaite du résultat de cette campagne fructueuse et félicite chalheureusement toutes les parties impliquées.

25/10/16 - Deux nouvelles recrues à la MAVA!

Nous sommes heureux d’annoncer que deux nouvelles personnes ont récemment rejoint l’équipe de la MAVA.

En septembre 2016, Mme Bousso Dramé a rejoint le bureau régional de la MAVA à Dakar afin de gérer le portefeuille Afrique de l’Ouest de la fondation sur la politique des pêches et la gestion des ressources halieutiques. Elle a pour mission de conduire le développement de plans d’action thématiques et d’aider les partenaires à identifier et à mettre en œuvre des projets liés à la lutte contre la surpêche et à la gestion efficace des sites critiques à la biodiversité. Avant de rejoindre la MAVA, Bousso a occupé le poste de « Conseiller Politique Principal » pour Greenpeace Afrique. Elle y a notamment, développé et mis en œuvre la stratégie politique de la « Campagne Océans » et mené un plaidoyer aux niveaux régional et continental en faveur de la pêche durable et de la protection des océans en Afrique de l’Ouest.

M. Luis Costa a rejoint le programme méditerranéen en octobre 2016 et est en charge des thématiques liées à l’eau douce, aux paysages terrestres et aux espèces du programme méditerranéen de la MAVA. Luis est déjà bien connu à la MAVA étant donné qu’il a été l’un des fondateurs et le Directeur exécutif de SPEA (Sociedade Portuguesa para o Estudo das Aves) de 2004-2016 – l’un des partenaires de longue date de la MAVA. A la SPEA, Luis a reçu plusieurs prix pour des projets de grande envergure, comme par exemple des prix Life+ Best of Best pour des projets liés à la conservation des bouvreuils des Açores, des îles sûres pour les oiseaux marins dans les Açores et l’identification des ZICOs marins. Auparavant, Luis a travaillé au ‘Nature Conservation Institute’ où il a supervisé le recensement des oiseaux aquatiques et le plan de conservation des zones humides, tout en étant également membre de l’équipe en charge du recensement et de la surveillance des zones humides, et auteur de la méthodologie du standard MedWet pour les recensements.

28/09/16 – MOOC sur la Gestion des Aires Protégées disponible en anglais

airesprotegees

Une année après avoir lancé un MOOC sur la gestion des aires protégées en français, le programme de l’UICN Aires Protégées d’Afrique et Conservation (PAPACO) a maintenant lancé le même cours en anglais, avec le soutien de la MAVA.

Description du cours :
Ce cours vous permettra de mieux comprendre les défis de la conservation en Afrique, et comment les aires protégées peuvent aider à y remédier, d’un niveau local à global. Le MOOC couvre les questions de gestion, gouvernance, durabilité, etc. et comprend 57 vidéos, du matériel de lecture, 16 quizz de formation, 7 examens en ligne et 1 examen en présentiel (à la suite de quoi les candidats retenus pourront obtenir un diplôme de l’EPFL et des crédits ECTS) ainsi que de multiples échanges avec l’équipe enseignante (forum, Facebook, chats en live, …).

Inscrivez-vous gratuitement au cours (les inscriptions débutent le 3 octobre et seront ensuite ouvertes de manière permanente) : https://www.coursera.org/learn/protected-areas

Pour avoir un avant-goût:

23/09/16 – Dr Simon Stuart, Président de la Commission de Sauvegarde des Espèces de l’UICN (CSE) se retire

Dr Stuart a été une figure centrale de l’UICN pendant ces 30 dernières années et président de la CSE depuis 2008. Ayant servi deux mandats dans cette position importante, le maximum permis par les Statuts de l’UICN, et il prendra de nouvelles responsabilités au sein de Synchronicity Earth. La MAVA souhaite remercier Simon pour sa détermination et ses efforts acharnés en faveur de la conservation des ESPECES plutôt que de la biodiversité au cours de ces dernières années.

La CSE est un réseau scientifique global de plus de 10’000 experts bénévoles représentant presque tous pays du monde et travaillant tous ensemble vers la vision « Un monde équitable qui valorise et conserve la nature en agissant de manière positive afin de réduire la perte de la biodiversité sur la planète ». La MAVA soutient l’excellent travail de la commission depuis de nombreuses années, étant donné que les espèces ont toujours été au cœur de ses préoccupations et occupent une place prépondérante dans la stratégie actuelle de nos programmes Bassin méditerranéen et Afrique de l’Ouest.

Jon Paul Rodriguez occupe à présent le poste de président de la CSE. De nationalité vénézuélienne, Jon Paul était auparavant l’adjoint du président de la CSE. Il est professeur au Centre pour l’Ecologie au ‘Venezuelan Institute for Scientific Investigation’ and le fondateur et président de Provita. Plus de détails ici.

27/0/2016- MAVA is lauching 2 calls for tender on Networks and Young leaders

MAVA foundation is launching its new strategy 2016-2022. We have several challenges ahead of us, and therefore we are looking for people who could help us on two subjects: Network sustainability and supporting the emergence young leaders.

 We are launching 2 calls for tender:

1.    Networks: “The key to the sustainability of networks and collaborative structures: Recommendations for a MAVA-tailored approach to supporting networks during its 2016-2022 Strategy”

2.    Young leaders: “Overview for recommendations for MAVA approach to engage and support Young Leaders during its 2016-2022 Strategy for sustaining conservation actions”

 Deadline for application is August 25th for the network piece, and August 28th for the young leaders one.

lWork is excepted to start in September.

Please see the ToRs for further details.

22/06/16 - Deux jeunes gypaètes barbu lâchés en Lozère

Mardi 24 mai 2016, deux nouveaux jeunes gypaètes barbus ont été lâchés à Meyrueis par la LPO Grands Causses, sur le territoire du Parc national des Cévennes. Ils ont été accueillis sur place par les élèves de la région, accompagnés d’élus locaux et des partenaires du programme. Ces deux femelles baptisées Cayla et Aigoual par les collégiens ont été installées dans une cavité située dans une falaise du Causse Méjean. Elles y passeront quelques semaines avant de prendre leur envol. En attendant de les voir évoluer dans le ciel du Massif central, les deux gypaètes sont suivis de près par une équipe de surveillants de la LPO Grands Causses et du Parc national des Cévennes.

Ces deux gypaètes sont originaires du centre d’élevage de Guadalentin (Andalousie, Espagne). Ces deux femelles sont les dixième et onzième gypaètes réintroduits dans les Grands Causses depuis 2012.

Ce cinquième lâcher porté par la LPO Grands Causses, en partenariat étroit avec le Parc national des Cévennes et le Parc naturel régional des Grands Causses, est mis en œuvre dans le cadre du programme de financement Européen LIFE GYPCONNECT, cofinancé par la Fondation MAVA. Ses objectifs sont de recréer un noyau de population de gypaète barbu dans le massif central et les Préalpes et ainsi de favoriser les échanges génétiques entre la population des Alpes et celle des Pyrénées.

Pour plus d’informations, consulter le site Internet de la LPO ici.

09/05/16 - La MAVA recrute un Manager, Freshwater and Landscape Issues

MAVA Fondation pour la Nature is recruiting an experienced and dynamic person to lead the implementation of freshwater and landscapes issues in its 2016-2022 Mediterranean strategy. The Manager will work under the supervision of the Mediterranean Basin Director and be based in Gland, Switzerland.

MAVA is a family-led philanthropic foundation that promotes biodiversity conservation. It provides financial support to partner organisations – mostly NGOs – that implement conservation projects via four priority programmes: the Mediterranean Basin, Coastal West Africa, Switzerland, and Sustainable Economy. In addition MAVA supports projects via its global portfolio. The work of the foundation is managed by a team of 20 based in Gland, Switzerland, and Dakar, Senegal.

The Programme Manager will be responsible for developing then overseeing a portfolio of projects focusing on the conservation of biodiversity and sustainable management of water in selected freshwater basins, the promotion of cultural landscapes supporting high levels of biodiversity, and the reduction of poisoning, collision risk with power infrastructures, and illegal killing for four target species groups. S/he will be responsible for the quality of project implementation and the sustainability of the results obtained. S/he will promote synergies between her/his portfolio and other related themes developed within the Mediterranean programme or by other programmes of the foundation.

Required experience and skills:
Masters or PhD. in biological or environmental sciences, natural resource management, environmental economics or similar fields. At least 10 years of experience in project implementation and/or supervision at international level, preferably in the Mediterranean. Significant experience with freshwater and/or landscapes issues. Strong knowledge of Mediterranean conservation challenges. Excellent analytical and communication skills. Perfect command of English and French. Ability to perform well in multicultural contexts.

A detailed description of the position is available in the Terms of Reference available here.

To apply for this position please send by June 6th 2016 a cover letter, a detailed CV, and the contacts of three references to: laurianne.demierre@fondationmava.org

19/04/16 - Des lignes directrices pour la protection de l'Aigle Bonelli

Bonelli_s_Eagle_Univ_Barcelona
Des lignes directrices pour la conservation des populations d’Aigles de Bonelli viennent d’être publiées par l’équipe de biologie de la conservation de l’Université de Barcelone . Grâce aux efforts entrepris ces dernières années par cette équipe, la population de Catalogne semble montrer maintenant des signes encourageants, et ces lignes directrices devront permettre de promouvoir cette expérience à plus grande échelle, afin d’obtenir un impact sur l’ensemble d’une population qui reste très fragile.

Plus d’information ici.

06/04/16 - Appel d'offre de consultance

L’UICN et la MAVA lancent une évaluation finale du projet « Richesses en partage » mis en œuvre de 2012 à 2015 dans la région de Cacheu, en Guinée Bissau. Ce projet est important comme modèle pour le pays dans sa démarche de cogestion des ressources halieutiques avec les communautés de pêcheurs  et il est nécessaire d’en tirer les bonnes pratiques et les leçons pour les futures actions. Les Termes de référence peuvent être téléchargés ici.

Les intéressés sont priés d’envoyer leur candidature, avant le 1 mai 2016 à : fabienne.diallodjabah@iucn.org avec copie à nathalie.cadot@fondationmava.org; Jacques.Somda@iucn.org; NelsonGomes.DIAS@iucn.org; Vololoniaina.Rasoarimanana@iucn.org.

30/03/16 - La MAVA recrute un Manager, Politique des pêches et gestion des ressources halieutiques

La Fondation MAVA pour la Nature recrute une personne dynamique et expérimentée, qui participera à la mise en œuvre de sa stratégie 2016-2022 en Afrique de l’Ouest, au poste de manager pour les politiques de pêches et gestion des ressources halieutiques, au sein de l’équipe du programme Afrique de l’Ouest basée à Dakar.

La MAVA est une fondation philanthropique familiale basée à Gland. La fondation travaille au travers de 4 programmes : Bassin méditerranéen, Zone côtière d’Afrique de l’Ouest, Suisse, et Economie durable. Le fonctionnement quotidien est assuré par une équipe d’une vingtaine de passionnés, dont 10 basées au siège situé à Gland, et 10 dans notre représentation à Dakar.

Le manager, politiques des pêches et gestion des ressources halieutiques est un nouveau poste à la MAVA. Nous cherchons une personne pour piloter le développement des plans d’action et accompagner les partenaires dans l’identification et la mise en oeuvre des projets relatifs à la surpêche des petits pélagiques, à la gestion efficace des sites critiques pour ces espèces et au bycatch des oiseaux marins et tortues marines. Il/elle assurera  la qualité des actions mises en œuvre et la durabilité des acquis dans ce domaine et développera des synergies entre différents les programmes de la fondation sur des thématiques communes en lien avec les pêches.

Compétences requises :

Diplôme universitaire, niveau master, en sciences politiques, sciences économiques, gestion des ressources naturelles, économie des ressources naturelles, ou équivalent

Expérience d’au moins cinq ans et solide compréhension des enjeux en matière de politiques des pêches et gestion des ressources halieutiques en Afrique de l’Ouest et au niveau global

Expérience pratique pertinente en développement et gestion de projets.

Excellentes capacités de communication et de dialogue multi-acteurs et multisectoriel.

Capacités de travail en équipes multiculturelles.

La maitrise orale et écrite du français et de l’anglais est obligatoire; la connaissance du portugais est un atout.

Une description détaillée du poste est fournie dans les TdR ici.

Les personnes intéressées par ce poste sont priées d’envoyer, au plus tard le 25/04/2016, leur CV détaillé, avec une lettre de motivation et les coordonnées de trois références à :

Sokhna Ndiaye (sokhna.ndiaye@fondationmava.org)

17/03/16 - Le Rapport Annuel 2015 de la MAVA est disponible!

AR15Nous sommes heureux de pouvoir partager avec vous le Rapport Annuel 2015 de la MAVA et vous invitons à passer en revue certains des temps forts des activités de conservation menées par nos partenaires. Ce rapport présente également un bref aperçu de la direction dans laquelle la MAVA souhaite s’engager ces prochaines années.

Nous espérons susciter votre intérêt pour le travail de nos partenaires et vous inciter à nous rejoindre afin de poursuivre, à leurs côtés, des actions de conservation innovantes et efficaces.

Téléchargez le rapport ici.

11/03/2016 – AMPs: un atout majeur pour le tourisme durable

Avec le soutien de différents partenaires, dont la MAVA, le ‘Marine Mediterranean Initiative’ du WWF a récemment produit une vidéo qui met en avant les objectifs communs des AMPs et du secteur du tourisme durable : le maintien d’un océan sain et le soutien aux économies locales. Dans cette vidéo, vous pouvez découvrir les bonnes pratiques qui ont été mises en place par différentes AMPs méditerranéennes afin de favoriser un tourisme durable.

AMP un atout majeur pour le tourisme durable from Claudia Amico on Vimeo.

04/03/16 - Le 'Prespa Ohrid Nature Trust' recherche un directeur exécutif

Le ‘Prespa Ohrid Nature Trust’ recherche un directeur exécutif.
Des informations sur le poste (en anglais) sont disponibles ici.

En cas d’intérêt, veuillez soumettre votre candidature d’ici au 15 avril 2016 sous forme électronique, en anglais et avec tous les documents demandés rassemblés dans un unique document, à Michael Brombacher brombacher@zgf.de.

03/03/16 - Bourses pour le M2 du master « Gestion des Aires Protégées » à l’Université Senghor d’Alexandrie

Dans le cadre du projet d’appui aux formations Gestion des Aires Protégées mis en œuvre par l’UICN PAPACO, il est proposé 5 bourses destinées à des personnels ouest-africains qui peuvent intégrer directement le M2 du master « Gestion des Aires Protégées » à l’Université Senghor d’Alexandrie. Plus de détails ici.

Le nouvel appel à candidatures, pour la rentrée 2016, est maintenant ouvert est sera clos au 14 avril 2016.

Les postulants doivent :

  • Être titulaire d’un M1
  • Avoir une expérience professionnelle d’au moins 1 an
  • La bourse MAVA permet de prendre en charge l’ensemble des frais de l’étudiant, sauf son transport.

02/03/16 - Expert pour évaluation finale de projet

L’UICN cherche à recruter un expert pour l’évaluation finale d’un projet cofinancé par la MAVA : Richesses en partage : un partenariat pour les ressources naturelles du Rio Cacheu, Guinée Bissau. Les Termes de Références peuvent être téléchargés ici.

Veuillez faire parvenir votre offre avant le 15 mars 2016 à 24h GMT, constituée d’une lettre de motivation, de votre CV, de votre offre technique avec une méthodologie détaillée et chronogramme, ainsi que votre offre financière à l’adresse suivante :

fabienne.diallodjabah@iucn.org
avec copie à nathalie.cadot@fondationmava.org; Jacques.Somda@iucn.org; NelsonGomes.DIAS@iucn.org; Vololoniaina.Rasoarimanana@iucn.org

22/01/16 – Dr Jonathan Hutton nommé Directeur de l’Institut Luc Hoffmann

JHutton

La MAVA souhaite la bienvenue au Dr Jonathan Hutton, nouveau directeur de l’Institut Luc Hoffmann dès le 1er mars 2016 et basé dans les bureaux du WWF International à Gland, Suisse.

Diplômé (BA) de l’Université de Cambridge en sciences naturelles et détenteur d’un doctorat (DPhil) en zoologie de l’Université dz Zimbabwe, Dr Hutton apporte 25 ans d’expériences en conservation de la nature et en questions liées au développement rural en Afrique. Il rejoint l’Institut Luc Hoffmann après avoir été directeur Centre mondial de surveillance de la conservation du PNUE (PNUE-CMSC) depuis 2005 et où il s’est distingué en renforçant la réputation l’organisation du PNUE chargée de l’évaluation de la biodiversité.

L’Institut Luc Hoffmann a été établi 2011, avec un support financier de la MAVA pour son développement. La fondation prévoit un engagement sur 10 ans dans ce projet pour un montant de CHF 20 millions. Le rôle de Jonathan Hutton d’être le leader d’une interface cruciale entre la science et les communautés de la conservation afin d’aider à générer des solutions pratiques et mesurables, basées sur des preuves, et de les mettre en œuvre.

20/01/16 - Dernier rapport sur la nouvelle économie du plastique lancé

EllenMacArthurFoundation_TheNewPlasticsEconomy_19012016 1

Le 20 janvier 2016, la Ellen MacArthur Foundation a lancé son dernier rapport (en anglais) THE NEW PLASTICS ECONOMY: RETHINKING THE FUTURE OF PLASTICS lors du Forum Economique Mondial à Davos.

Le fait d’appliquer les principes de l’économie circulaire aux flux des emballages plastiques dans le monde pourrait transformer l’économie du plastique et radicalement réduire les nuisances telles que les fuites dans l’océan, selon le rapport.

Pour la première fois, le rapport The New Plastics Economy: Rethinking the future of plastics expose la vision d’une économie globale au sein de laquelle les plastiques ne deviendraient jamais des déchets, et présente des actions concrètes à mettre en oeuvre afin d’atteindre la transition systémique nécessaire. Essentiellement soutenu par la MAVA, ce rapport innovant représente une occasion importante d’accroître sensiblement l’efficacité du système de l’économie des matières plastiques.

Télécharger le rapport (en anglais) ici.

09/12/15 – Lancement du ‘Standard for Sustainable and Resilient Infrastructure’

Avec le soutien de la MAVA, et de concert avec d’autres parties concernées, la fondation Global Infrastructure Basel (GIB) a récemment coordonné le développement d’une nouvelle norme en matière d’infrastructures durables et résilientes (Standard for Sustainable and Resilient Infrastructure – SuRe®).

SuRe® est une norme globale pour les projets d’infrastructure, applicable de manière volontaire. Son but est d’aider les propriétaires et promoteurs de projets à inclure les aspects de durabilité et de résilience dans leurs processus de planification. Elle cherche également à aider les investisseurs en infrastructure à identifier des opportunités d’investissement responsables et résilientes.

Etant donné le rôle grandissant et fondamental des infrastructures dans nos sociétés, cette norme est un prérequis important en faveur d’une économie durable. Plus d’informations ici.

11/11/15 – Comment le marché public écologique contribue au développement durable en Chine

IISD
Vu les dépenses énormes de la Chine liées aux achats du gouvernement, rendre le marché public du pays plus écologique pourrait apporter des changements massifs et stimuler une économie durable au niveau global.

L’Institut international du développement durable (IIDD) vient de publier un nouveau rapport avec des recommandations ciblées identifiant quels domaines devraient être développés afin d’améliorer le marché public écologique en Chine. La MAVA a soutenu cette recherche dans le cadre de son programme Economie Durable.

Ce rapport peut être téléchargé ici en anglais.

05/11/15 – Plan de construction d’un barrage vraisemblablement interrompu dans le Parc National de Mavrovo

Mavrovo
Le Parc national de Mavrovo (Macédoine) figure parmi les plus anciens parcs nationaux d’Europe et est un haut lieu pour la biodiversité en Europe, en particulier pour le lynx ibérique menacé.

Un projet de construction de barrage au sein du parc menace le statut, les écosystèmes et les espèces du parc depuis plusieurs années. Toutefois, ce projet sera maintenant vraisemblablement interrompu suite aux recommandations formulées par des experts de la Convention de Berne soulignant que le projet hydroélectrique prévu n’est pas compatible avec le statut de protection du parc et devrait, par conséquent, être abandonné.

Pour la MAVA, qui travaille dans la région depuis 2006 avec EuroNatur sur le programme de rétablissement des lynx ibériques, cette recommandation est un signal fort envers les parcs nationaux et est principalement le fruit du travail acharné d’EuroNatur et de Riverwatch, en coopération avec de nombreuses ONGs locales.

Des informations détaillées sont disponibles sur le site d’EuroNatur.

24/08/15 – Frederic Hoffmann nommé nouveau membre du Conseil de Fondation de la MAVA

Nous sommes heureux d’annoncer que Frederic Hoffmann a rejoint le Conseil de la MAVA depuis août 2015. Frederic est le petit-fils du fondateur de la MAVA, Luc Hoffmann, et représente ainsi pour la première fois la troisième génération de la famille Hoffmann sur le Conseil de la MAVA.

Frederic a récemment obtenu un Bachelor en géographie et études internationales de développement de l’Université Mc Gill à Montréal, et prépare en ce moment une maitrise en Politique et Règlementation Environnementale à la London School of Economics. Il est motivé par l’idée que le progrès environnemental est étroitement lié au progrès social, et qu’il peut être atteint par un débat instruit et un engagement réel des parties prenantes.

Le Conseil de la MAVA est ravi d’accueillir Frederic dans ses rangs et lui souhaite une très chaleureuse bienvenue.

06/07/15 – La réserve de biosphère transfrontalière de la Meseta ibérique (Espagne/Portugal) ajoutée au Réseau mondial des réserves de biosphère de l’UNESCO

arribes FNYH web
Le Conseil international de coordination du Programme de l’UNESCO sur l’Homme et la biosphère (MAB, Man and the Biosphere), réuni à Paris du 8 au 12 juin 2015, a ajouté 20 nouveaux sites au Réseau mondial des réserves de biosphère, dont la Réserve de biosphère transfrontalière de la Meseta ibérique (Espagne/Portugal).

Ce site abrite de nombreuses espèces emblématiques comme le loup ibérique ou la cigogne noire. Il s’étend sur 1’132’606 hectares et comprend les provinces de Salamanque et de Zamora en Espagne, et de Terra Quente et Terra Fria au Portugal. La MAVA soutient les activités de deux partenaires dans cette région, Fundación Naturaleza y Hombre (FNYH) et Associação Transumância e Natureza (ATN), depuis plusieurs années.

FNYH a grandement participé aux préparatifs de cette candidature. Plus d’information sur cette nomination (en espagnol) ici.

29/06/15 – Une boîte à outils pour les responsables politiques sur l’économie circulaire

Circular Economy toolkit
Le 26 juin dernier, la Fondation Ellen MacArthur a présenté les résultats d’une recherche financée par la MAVA qui fournit pour la première fois une boîte à outils pratique pour les responsables politiques souhaitant entreprendre une transition vers une économie circulaire.

Delivering the circular economy – a toolkit for policymakers est un guide pratique qui s’inspire de la vision d’une économie circulaire décrite dans le rapport de la Fondation Ellen MacArthur lancé le 25 juin dernier Growth Within: A circular economy vision for a competitive Europe.

La boîte à outils fournit une méthodologie par étape et qui inclut 11 outils dont le but est de :

  1. Evaluer les conditions de départ d’un pays souhaitant s’engager dans une économie circulaire, définir son niveau d’ambition et sélectionner les domaines d’intervention
  2. Systématiquement passer au crible chaque secteur afin de définir les opportunités en relation avec une économie circulaire, identifier les obstacles qui limitent ces opportunités et analyser les options politiques permettant de contrecarrer ces obstacles
  3. Evaluer les implications au niveau de l’économie en général

Pour en savoir plus, lire le communiqué de presse et les résultats de la recherche ici (en anglais)

23/06/15 – Deux nouvelles aires protégées rejoignent le réseau des forêts naturelles dans les Kalkalpen en Autriche

Blumaueralm_-®_np_kalkalpen_g.punz webLe nord des Kalkalpen est un lieu important pour la biodiversité alpine en Autriche ainsi qu’une zone de conservation prioritaire. Le parc national de Kalkalpen s’emploie à rassembler les aires protégées contiguës de différentes catégories et taille dans la région afin de renforcer et formaliser la collaboration entre les aires protégées, les communes et propriétaires privés, et ainsi améliorer la gestion du territoire, la protection de la nature et le développement durable.

Le parc national de Kalkalpen, que la MAVA soutient depuis 2012, a récemment réussi à ajouter deux nouvelles aires protégées à la mosaïque de forêts naturelles de la région : Steinwald, commune de Landl, Steiermark, 38,1 hectares et Buglkar/Hochsur, commune de Rosenau, Haute Autriche, 54,8 hectares. Cette excellente nouvelle signifie que la surface du réseau de forêts naturelles de la région atteint maintenant plus de 130 hectares.

Plus d’information ici.

18/06/15 – Ibrahim Thiaw nommé membre du Conseil de fondation de la MAVA

I Thiaw - UNEP (4)
Nous sommes heureux d’annoncer qu’Ibrahim Thiaw a accepté l’invitation du Conseil de la fondation de la MAVA de rejoindre ses rangs en tant que membre permanent dès juin 2015. M. Thiaw était précédemment membre du Conseil de la FIBA jusqu’à sa fusion avec la MAVA.

Ibrahim Thiaw a été nommé Directeur exécutif adjoint du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) en août 2013 par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon. Il est entré au PNUE en 2007 en tant que Directeur de la Division de la mise en œuvre des politiques environnementales.  Auparavant, M. Thiaw a occupé les postes de Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest à l’UICN et de Directeur général par intérim de l’UICN. M. Thiaw a plus de 30 années d’expérience dans le domaine de la gestion des ressources naturelles à l’échelle nationale, régionale et internationale. Il a en particulier contribué au développement et à la mise en œuvre de programmes et de projets environnementaux de grande envergure.

Le Conseil de la MAVA est ravi de pouvoir bénéficier des connaissances approfondies de M. Thiaw de la sous-région ouest-africaine et de la conservation en général.

16/06/15 – Des hauts lieux inconnus dans le bassin méditerranéen reconnus par la Convention de Ramsar

(c) WWF Greece
La Grèce a donné un coup de projecteur sur l’urgence de protéger les zones humides fragiles des îles du bassin méditerranéen par le biais d’une résolution qui a été adoptée unanimement le 8 juin 2015 lors de la séance plénière de la 12ème session de la Conférence des Parties contractantes (COP12) à la Convention de Ramsar sur les Zones Humides.

Ce développement important est le résultat de dix années de travail systématique effectué par un des partenaires de longue date de la MAVA, le WWF Grèce, avec comme but la conservation des zones humides fragiles et leur protection face à des pressions toujours plus importantes induites par l’homme. Les zones humides des îles méditerranéennes permettent de protéger les régions côtières de l’érosion et de la désertification, et les communautés vivant sur les îles des effets du changement climatique. Elles constituent également des paysages uniques qui participent à l’attrait touristique des îles méditerranéennes.

La MAVA félicite chaleureusement le WWF Grèce pour cette réussite qui est en grande partie le résultat de leur excellent travail.
Plus d’information ici.

05/06/15 – La Tour du Valat reçoit le Prix du Mérite 2015 de la Convention de Ramsar

(c) M. Renaudin MedWet - ceremony ramsar award TDVLe 3 juin 2015, la Tour du Valat a reçu le Prix du Mérite 2015 de la Convention de Ramsar lors de la 12ème Conférence des Parties Contractantes à la Convention à Punta del Este (Uruguay). Ce prix vient récompenser 60 ans de recherche et d’action pour l’étude, la gestion et la préservation des zones humides méditerranéennes.

La Tour du Valat est un partenaire de longue date de la MAVA et nous félicitons chaleureusement toute son équipe pour ce prix. Nous sommes heureux que l’excellent travail accompli par ce centre de recherche au niveau des zones humides et de la conservation en général, soit reconnu de cette manière.

Plus d’information ici.

28/05/15 – La chasse printanière des oiseaux continuera à Malta

Le 11 avril 2015, les citoyens maltais ont voté à une courte majorité contre l’interdiction de la chasse printanière des oiseaux sur l’île. La chasse printanière des oiseaux est un sujet d’actualité dans le pays depuis longtemps étant donné qu’elle est interdite dans le cadre de la législation de l’UE mais que les gouvernements maltais successifs ont mis en œuvre une dérogation permettant la chasse de certains oiseaux migrateurs.

Malte se trouve le long de la voie migratoire entre l’Afrique et l’Europe et est un lieu de nidification important pour de nombreux oiseaux migrateurs lorsqu’ils volent vers le nord pour se reproduire. Cette décision n’aura donc pas que des conséquences négatives pour Malte mais également pour la conservation des oiseaux en Europe en général.

MAVA a soutenu le travail de BirdLife Malte pour de nombreuses années afin de faire cesser la chasse des oiseaux. Bien que le résultat de cette votation soit décevant, il a permis d’élargir le débat autour des questions liées à la conservation au sein de la population maltaise.

Plus d’informations ici.

21/05/15 - Le rapport annuel 2014 de la MAVA est sorti!

AR14 FR
C’est avec un immense plaisir que nous présentons le dernier rapport annuel de la fondation MAVA.

L’année 2014 a été une année importante pour la MAVA : nous avons non seulement fêté les 20 ans de la fondation, mais avons également fusionné avec la Fondation internationale du banc d’Arguin (FIBA) en Afrique de l’Ouest dans le but de nous regrouper en une seule organisation et ainsi accroître notre impact et notre efficacité.

Au-delà de cette évolution majeure, nous avons continué à accompagner des projets en faveur de la conservation de la nature. Ce rapport annuel est pour nous l’occasion de partager quelques-uns des plus beaux succès de nos partenaires en 2014. Nous espérons que vous aurez du plaisir à les passer en revue !

Téléchargez le rapport ici.

18/05/15 - Un article sur le projet Sea Around Us dans Nature

Depuis plusieurs années, la MAVA supporte un projet reconstruction des captures en Afrique de l’Ouest, mené par le Professeur Daniel Pauly de l’Université de Colombie Britannique pour le projet ‘Sea Around Us’. Le but du projet est d’augmenter le volume de données disponibles pour la sous-région d’Afrique de l’Ouest tout s’assurant que les acteurs clés comprennent et sachent utiliser ces données, de fournir du soutien aux individus et organisations de la région, et de surveiller la conservation marine au niveau international.

Le magazine international ‘Nature’ a publié le 25 mars dernier un article intéressant sur le travail effectué par Sea Around Us. Pour le lire cliquer ici.

06/05/14 - Le 'Prespa Ohrid Nature Trust' recherche un directeur exécutif

Le ‘Prespa Ohrid Nature Trust’ recherche un directeur exécutif.
Des informations sur le poste (en anglais) sont disponibles ici.

En cas d’intérêt, veuillez soumettre votre candidature d’ici au 10 juin 2015 sous forme électronique, en anglais et avec tous les documents demandés rassemblés dans un unique document, à Michael Brombacher brombacher@zgf.de.

20/04/15 - Faire avancer la science, même sur un bateau en panne !

20141210_094237En décembre dernier, en marge de la conférence “Ecosystem Approach to the Management of Fisheries and the Marine Environment in West African Waters” organisée par la Commission Sous-Régionale des Pêches à Dakar au Sénégal, les équipes d’ornithologues impliquées dans les projets Alcyon (BirdLife) et Biodiversité-Gaz-Pétrole (GIZ) ont organisé une petite expédition au large de la presqu’île de Dakar pour observer des oiseaux marins pélagiques. Une bonne occasion pour renforcer les liens entre ces équipes, d’autant plus que le bateau est tombé en panne à plusieurs kilomètres au large. Gardant le moral, les ornithologues ont continué leurs observations pour mettre à profit les longues heures d’attente avant l’arrivée des secours, consignant ainsi l’attaque d’un petit passereau terrestre par un labbe Pomarin à près de huit kilomètres de la côte, observation suffisamment rare pour être publiée dans la revue Malimbus ! Lire l’article ici.

10/04/15 – Bilan de la Conférence internationale « Plastique en Méditerranée : au-delà du constat, quelles solutions ? »

La Fondation Prince Albert II de Monaco, Tara Expéditions, Surfrider Foundation Europe et la MAVA ont organisé une conférence internationale les 10 et 11 mars dernier à Monaco afin de réunir les principaux acteurs de la filière plastique. La conférence visait à dresser un état des lieux de la situation actuelle, mais aussi et surtout, à s’engager sur des actions concrètes en faveur de notre environnement et contre l’impact de la prolifération des déchets plastiques en Méditerranée.

La déclaration établie par les organisateurs à l’issue de la conférence est disponible ici. Voir également le reportage bilan de la conférence dans la vidéo ci-dessous :

09/04/15 – Le tribunal rend son avis consultatif sur la pêche illicite, Non déclarée et non réglementée

Industrial trawler operating in the IEZ (c) EFJ

Le Tribunal international du droit de la mer a récemment rendu son avis consultatif sur la requête qui lui a été soumise par la Commission Sous-Régionale des Pêches (CSRP) d’Afrique de l’Ouest concernant la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) qui sévit dans de nombreux pays côtiers et contribue à l’épuisement progressif des ressources halieutiques.

L’avis clarifie les obligations que doivent assumer les Etats du pavillon en matière de lutte contre la pêche INN. Il statue en effet que les Etat du pavillon peuvent être tenus pour responsables de la pêche INN pratiquée par les navires battant leur pavillon et naviguant dans les eaux territoriales d’autres états.

L’engagement sans faille du PRCM et du WWF pour cette cause a certainement contribué à cette décision réjouissante du tribunal.

Des informations détaillées sont disponibles sur le site du tribunal: https://www.itlos.org/fr/top/accueil/

02/04/15 – Toute une série d’événements pour célébrer la fusion FIBA/MAVA

fusion FIBA/MAVA
Afin de marquer et commémorer la fusion de la FIBA et la MAVA, une série d’événements ont été organisés avec nos amis et partenaires de la région pendant la semaine du 23 mars 2015 à Dakar au Sénégal et à Nouakchott en Mauritanie.

Ces événements ont été une opportunité de célébrer, dans la joie et la réflexion, les acquis et réussites de la FIBA et de présenter le nouveau programme Afrique de l’Ouest de la MAVA. Le président de la MAVA, André Hoffmann, a réitéré sa reconnaissance envers tous ceux qui ont participé à la construction de la FIBA tout au long de ses presque 30 ans d’existence, permettant ainsi maintenant au nouveau programme Afrique de l’Ouest de la MAVA de bâtir sur un large éventail de compétences et sur la crédibilité reconnue des deux fondations.

Voir le dépliant commémorant les réussites de la FIBA ici.

11/03/15 - Le PRCM a fêté ses 10 ans au service de la conservation de la zone côtière ouest-africaine

Le 4 février dernier, le Programme régional de conservation de la zone côtière et marine en Afrique de l’Ouest (PRCM) a marqué son 10ème anniversaire à Dakar en compagnie d’un grand nombre de ses membres et de ses partenaires.

La MAVA soutient le PRCM depuis son lancement en 20014. Le PRCM vise à créer des liens entre les actions de conservation menées par les institutions et la société civile sur le littoral ouest-africain. Il a pour objectif d’accroître l’efficacité des mesures de conservation et de mettre en commun les ressources, afin de promouvoir le savoir-faire régional et d’encourager le partage des connaissances et des compétences.

Le PRCM a également permis de renforcer les systèmes de gestion des aires marines protégées (AMP). Par ailleurs, il soutient la mise en œuvre de plans de conservation régionaux pour des espèces comme les tortues marines et pour des habitats critiques comme les mangroves. Enfin, il préconise la mise en place de mécanismes de gouvernance participative.

Plus de détails ici.

10/02/15 – Débuts prometteurs pour le Programme des Petites Initiatives pour les Organisations de la Société Civile d’Afrique du Nord

Le Programme des Petites Initiatives pour les Organisations de la Société Civile d’Afrique du Nord a pour objectif le renforcement de jeunes Organisations de la Société Civile en Algérie, en Libye, au Maroc et en Tunisie dans le domaine de l’environnement à travers le financement et l’encadrement de plusieurs petits projets en plus des actions de renforcement des capacités. Ce programme est coordonné par le Centre de Coopération pour la Méditerranée de l’UICN et est cofinancé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et par la Fondation MAVA.

Le Programme lancé en juin 2014 a complété une première étape avec un démarrage prometteur. A la date de clôture de l’appel à projet fixée au 25 décembre 2014, le total des projets reçus par l’UICN-Med des quatre pays a atteint les 248 projets émanant de 233 Organisations de la Société Civile. Ce taux de participation plutôt élevé confirme l’intérêt et la nécessité de ce type de programme dans la région.

Plus d’informations ici, ou regardez la présentation générale du programme:

02/02/15 - Journée Mondiale des Zones Humides 2015 : c’est le moment de ratifier l’Accord sur le Parc Transfontalier Prespa

shutterstock_39386716 web
Le 2 février n’est pas qu’une date marquant la Journée Mondiale des Zones Humides. Cela fait également 5 ans jour pour jour que les trois états sur le territoire desquels s’étend le bassin de Prespa ont rejoint l’Union Européenne et signé l’accord international pour la protection et le développement durable de la région du Parc de Prespa. Malheureusement l’accord est toujours inactif car la Grèce ne l’a pas ratifié.

Sept organisations internationales et partenaires de la MAVA – EuroNatur, Frankfurt Zoological Society, KORA, MES, Plantlife, PPNEA et Society for the Protection of Prespa (SPP), demandent au nouveau gouvernement grec de ratifier dès maintenant l’accord international pour le parc de Prespa. Une huitième organisation, le Mediterranean Wetlands Initiative (MedWet), s’associe également à cet appel. C’est la seule solution permettant de protéger, de gérer de manière judicieuse et de développer de manière durable cet endroit aussi sensible que précieux.

Plus d’information dans le communiqué de presse ici.

09/01/15 – Un regard rétrospectif sur le travail d’accompagnement de la FIBA

Capitalisation Joal_Page_01Dans le contexte de fusion entre la FIBA et la MAVA, nos collègues du Programme MAVA en Afrique de l’Ouest ont récemment porté un regard rétrospectif sur le type d’appui que la FIBA a pu apporter ces dernières années aux aires marines protégées (AMP) en Afrique de l’Ouest. Un travail d’accompagnement actif a été réalisé auprès de l’Aire Marine Protégée de Joal-Fadiouth (située à une centaine de kilomètres au sud de Dakar) ces dernières années et a donné des résultats très positifs. Le document que vous pouvez télécharger ci-dessous relate et dresse le bilan de cette expérience particulière et démontre que la proximité de l’équipe de la FIBA avec l’équipe de l’AMP de Joal-Fadiouth a été déterminante dans la réussite de cette initiative.

Ce partenariat atteste de l’utilité de promouvoir des mécanismes de financement et d’accompagnement de petite envergure dans la région. Le nouveau Programme MAVA en Afrique de l’Ouest continuera à bâtir sur les succès de la FIBA tels que celui-ci.

Cliquez ici pour lire le document.

07/01/15 - Des solutions pour parer au problème du plastique en Méditerranée

shutterstock_230679685
Les déchets plastiques ont envahi les océans, y compris la mer Méditerranée. Il est devenu prioritaire de trouver des solutions pour remédier à cette pollution grandissante. A cet effet, Expéditions Tara, Surfrider Foundation Europe, la Fondation Prince Albert II de Monaco et la MAVA organisent une conférence internationale au Yacht Club de Monaco les 10 et 11 mars 2015.

Cette conférence intitulée ‘Plastique en Méditerranée, au-delà du constat, quelles solutions?’ rassemblera l’ensemble des parties prenantes industriels, chercheurs, décideurs et représentants de la société civile interpelés par ce problème en Méditerranée et travaillera sur la mise au point de mesures pratiques et durables afin de réduire les déchets plastiques en Méditerranée.

Les résultats de la conférence seront disponibles sur notre site en avril prochain.

19/12/14 – Mike Moser rejoint le Conseil de Fondation de la MAVA

Nous sommes heureux d’annoncer que Mike Moser rejoindra la Conseil de Fondation de la MAVA dès janvier 2015.

Mike a dédié sa carrière entière à la conservation, qui est également sa passion. Il a occupé le poste de directeur de l’ONG internationale IWRB/ Wetlands International pendant 10 ans et est ensuite retourné sur le terrain où il a soutenu différentes initiatives de conservation à l’échelle du paysage. Mike a également siégé aux conseils de différentes organisations de conservation. Le Conseil de la MAVA est très heureux de pouvoir bénéficier des vastes connaissances de Mike en matière de conservation.

Cette nomination intervient alors qu’un autre membre du Conseil de la MAVA, Claude Martin, arrive au terme de ses trois mandats maximum, totalisant ainsi une présence de neuf ans sur le Conseil. Pendant cette période, Claude a consacré beaucoup de temps et d’énergie à la fondation ; il a dispensé ses conseils sur de nombreux sujets et participé à différentes missions, telles que la représentation de la MAVA sur le conseil du Trust Fund BACoMaB. La MAVA remercie Claude chaleureusement pour son engagement et ses conseils avisés tout au long de son mandat.

18/12/14 - Appel à candidature pour consultance - Etude d'impact environnemental et socioéconomique de la création d'aires protégées en Guinée-Bissau

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET Nº 003/2014
PAYS : Guinée-Bissau
NOM DU PROJET : Projet de Conservation de la Biodiversité

L’Institut pour la Biodiversité et les Aires Protégées de la Guinée-Bissau (IBAP) recherche un consultant pour réaliser une étude d’impact environnemental et socioéconomique de la création des aires protégées du Complexe Dulombi-Boé-Tchetche.

Les consultants intéressées doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les tâches (CV, brochures, références concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires, etc..).

Un consultant et/ou les consultants seront sélectionnés en accord avec les procédures définies dans les Directives : “Sélection et emploi de consultants par les emprunteurs de la Banque mondiale “(édition courante).

La maîtrise du portugais et du français (oral et écrit) est obligatoire; des connaissances en anglais seraient un atout. Pour plus d’information, consulter les termes de référence en anglais ou en portuguais. Des documents spécifiques sur le projet et sur le cadre juridique en vigueur sur les études d’impact seront fournis aux candidats intéressés.

Les manifestations d’intérêt doivent parvenir à l’adresse suivante au plus tard le 30 décembre 2014 à 12H GMT à l’adresse suivante:

Alfredo Simão da Silva
Director do Instituto da Biodiversidade e das Areas Protegidas (IBAP)
Av. Dom Settimio Arturo Ferrazzetta – Caixa Postal N° 70 Bissau. Guinée-Bissau
Tel. (245) 320 71 06/7 Fax. (245) 320 71 07
Port.(245) 580 38 48 / 664 14 61 / 720 54 54
E-mail: alfredodasilva.ibap@gmail.com

09/12/14 – Un premier pas vers une collaboration transfrontalière dans les Alpes

Bien que située géographiquement dans le Tessin en Suisse, sur la frontière avec l’Italie, la Vallée di Bagni di Craveggia a toujours été une zone de rencontre et de collaboration entre les deux pays.

Lors de ces derniers mois, et avec le soutien de la MAVA, le projet du Parc National du Locarnese a convenu d’une alliance pour la conservation de cette magnifique région alpine avec quelques-unes des municipalités italiennes proches de cette vallée. Cette alliance a récemment eu comme conséquence d’inciter les autorités suisses et italiennes à discuter de la possibilité d’établir une base légale permettant aux deux pays de travailler ensemble pour la protection de la vallée, mais également pour la promotion du tourisme et de la culture dans la région.

Cette étape est très positive pour la conservation de cette zone unique et contribue à reconnaître le rôle important que joue le projet du Parc National du Locarnese pour la protection de la nature dans la région.

25/11/14 – La MAVA soutient le nouveau ‘Hoffmann Centre on the Sustainable Resource Economy’ de Chatham House

La MAVA a créé en 2013 son programme Economie durable dans le but d’étudier de nouvelles façons d’aborder une des problématiques les plus urgentes et systémiques à laquelle l’humanité doit faire face aujourd’hui : les effets sur l’environnement de l’utilisation des ressources naturelles au niveau planétaire.

Dans le cadre de ce programme, la MAVA est heureuse d’annoncer qu’elle soutiendra le nouveau ‘Hoffmann Centre on the Sustainable Resource Economy’ de Chatham House. Ce projet, qui sera le premier centre de recherche interdisciplinaire à Chatham House faisant partie du ‘Second Century Initiative’ de l’institut, vise à transformer l’économie politique relative à la production et à la consommation des ressources naturelles afin d’atteindre une économie durable en matière de ressources naturelles.

Pour plus d’informations : http://www.chathamhouse.org/news/2014-11-17-new-hoffmann-centre-sustainable-resource-economy-chatham-house

30/10/14 – Nouvelle étude alarmante sur l'état des cours d’eau alpins

River Lech, Austria (c) Anton VorauerLe Programme Alpin Européen du WWF vient de publier la première étude sur la condition des cours d’eau alpins. Financée par la MAVA, cette étude évalue l’état actuel de 57’000 kilomètres de cours d’eau et a découvert que 89 cours d’eau alpins sur 100 ont déjà subi des dégâts substantiels. Seuls 11 pour cent des cours d’eau sont encore intacts, le reste ayant été détourné, modifié ou affecté par des barrages hydro-électriques. Le WWF recommande de prendre les mesures immédiates suivantes pour parer à ces menaces et préserver les habitats et écosystèmes uniques que les cours d’eau offrent dans la région alpine :

  1. Améliorer la qualité et la disponibilité des données au niveau du réseau des cours d’eau pan-alpins
  2. Définir des ‘zones interdites’ où des modifications hydrologiques et morphologiques ne sont pas permises
  3. Restaurer les plaines inondables, les zones humides et les grands fleuves afin d’inverser le déclin et assurer une protection écologique contre les inondations
  4. Développer un plan de gestion des cours d’eau au niveau pan-alpin afin d’assurer un équilibre entre la protection de la nature et les besoins humains.

Pour davantage d’information sur cette étude ou pour la télécharger, cliquez ici.

16/10/14 - "Sur leurs traces": une exposition de photographies sur la transhumance au Muséum d’Histoire Naturelle de Genève

Le Muséum d’Histoire Naturelle de la Ville de Genève en Suisse accueille, du 11 octobre au 30 novembre 2014, Sur leurs traces, une exposition itinérante de photographies professionnelles mandatée par le Consortium Méditerranéen pour la Nature et la Culture* qui raconte la vie, les défis et les connaissances écologiques des bergers et des pâtres nomades des régions méditerranéennes.

Cette exposition fait suite à un travail de recherche effectué par le Consortium, et soutenu par la MAVA, sur la pertinence de soutenir les pratiques culturelles qui ont un impact positif sur la conservation de la biodiversité, thème qui est au cœur de la mission de MAVA (voir News du 11/12/13).

De toutes les pratiques présentées dans le rapport, le Consortium s’est dans un premier temps penché plus en détail sur la transhumance dans la région méditerranéenne et a récemment publié ses recherches à ce sujet (disponible en anglais ici).

Pour en savoir plus :

www.onthemove-exhibition.com
www.facebook.com/medconsortium
http://medconsortium.org/
http://diversearth.org/

*Le Consortium Méditerranéen pour la Nature et la Culture est formé des ONGs suivantes : Associacion Trashumancia y Naturaleza, DiversEarth, Doga Dernegi, Mediterranean Institute for Nature and Anthropos (Med-INA), Society for Protection of Nature in the Lebanon (SPNL), et le WWF Afrique du Nord, avec le soutien technique de l’UICN.

01/10/14 - Carbon Tracker Initiative au Sommet sur le climat de l’ONU

Anthony Hobley, directeur général de Carbon Tracker Initiative (CTI), a été invité par le Secrétaire Général de l’ONU, M. Ban ki-Moon, à participer au Sommet sur le climat qui s’est tenu le 23 septembre 2014 à New York, afin de présenter le travail de l’organisation aux chefs d’Etats et responsables du secteur privé présents. Il s’agit d’une occasion exceptionnelle et rare, qui a permis de sensibiliser les décideurs clés aux risques que posent les investissements dans les combustibles fossiles sur la stabilité financière.

CTI est un ‘think tank’ sans but lucratif dont le but est de permettre le développement d’un marché énergétique mondial tout en assurant la stabilité du climat, ceci en alignant les activités du marché des capitaux avec la réalité climatique. CTI a été l’une des premières organisations que la MAVA a décidé de soutenir dans le cadre de son programme ‘Economie durable’. La MAVA a récemment renouvelé son soutien envers cette organisation dynamique.

Voir la vidéo de la déclaration publique de CTI (en anglais) ici.

28/08/14 - Projet de restauration dans la réserve de biosphère Shouf (Liban)

La région méditerranéenne a été façonnée pendant des millénaires par l’Homme, donnant lieu à des paysages que les modèles climatiques répertorient comme particulièrement vulnérables aux effets du changement climatique. Ces paysages sont déjà fortement touchés par les changements ayant lieu à une échelle mondiale, comme par exemple la migration des populations rurales vers les villes, l’abandon de terres et de pratiques agricoles, ainsi que les pertes corrélées de la biodiversité, des paysages et du savoir-faire.

Sous la houlette de LIPU (Birdlife Italie), un consortium d’ONGs et de sociétés privées ayant une solide expérience dans l’aménagement et la gestion du territoire étudie les possibilités permettant d’adapter ces paysages au changement climatique, ceci autant au profit de la population que de la biodiversité. Le projet se concentre sur deux zones au Liban (réserve de biosphère de Shouf, zone humide Ammiq) et en Italie (Parc National Gran Sasso, Parc Régional Sirente, zone humide du lac Penne). Ces zones sont toutes représentatives de situations comparables que l’on peut trouver dans d’autres endroits du bassin méditerranéen.

Voir la vidéo sur le projet de restauration dans la réserve de biosphère de Shouf, soutenu par la MAVA, avec le soutien technique de Sylvestris et mis en œuvre au Liban par ACS et AFDC en collaboration avec LIPU Italie.

14/08/14 – Projecteur sur les activités de ATN dans le Nord-Est du Portugal

Associação Transumância e Natureza (ATN) est une ONG environnementale à but non lucratif, créée en 2000 dans le Nord-Est du Portugal, et soutenue par la MAVA depuis ses débuts.

ATN possède et gère la réserve de Faia Brava, la première aire protégée privée au Portugal. ATN gère également d’autres réserves au Nord-Est du Portugal. La mission de l’association est de conserver, valoriser, étudier et promouvoir le patrimoine naturel du Nord-Est du Portugal en favorisant la durabilité et la participation des communautés par la gestion et la protection des aires naturelles.

Voir cette vidéo intéressante sur les activités de ATN (en anglais) :

28/07/14 - Nouvelle étude sur la politique suisse en matière de biodiversité

En 2012, le Conseil fédéral suisse a adopté la nouvelle Stratégie Biodiversité Suisse. L’Office Fédéral pour l’Environnement travaille actuellement sur l’élaboration d’un plan d’action pour cette stratégie qui sera envoyé en consultation des offices fédéraux concernés d’ici fin 2014.

A la demande de la MAVA, l’organisation SVS/Birdlife Suisse a coordonné la réalisation d’une étude sur la politique suisse en matière de biodiversité. Cette étude servira de référence utile pour les discussions encore à venir dans le cadre de l’adoption et de la mise en œuvre du plan d’action Stratégie Biodiversité Suisse.

L’étude confirme que la voie suivie par la Suisse en matière de biodiversité est bonne, mais que le plan d’action devrait être élargi pour atteindre les objectifs fixés pour 2020. La publication peut être téléchargée en format PDF (en allemand uniquement, résumé disponible en français) ici.

18/07/14 - Consultance en matière de financement de la conservation

La FIBA recherche, en collaboration avec l’ONG bisau-guinéenne TINIGUENA, un/e consultant/e en matière de financement de la conservation et des aires marines protégées en particulier, pour réaliser l’identification et l’évaluation des alternatives de financement de l’AMP communautaire des îles Urok dans l’archipel des Bijagos, dans le cadre du projet de Gestion de la biodiversité marine et côtière Ouest africaine par le renforcement des initiatives de conservation et de suivi dans les AMP, « BIOCOS».

Une parfaite maitrise du portugais et du français ou de l’anglais est indispensable.

Les dossiers devront être soumis par email au plus tard le 31 Août 2014.

Pour plus de détail sur cette expertise, se référer aux TdR.

18/07/14 - Appel à candidature : expert en matière de communication dans le domaine de la conservation (FIBA/Océanium)

La FIBA recherche, en collaboration avec l’association sénégalaise Océanium, un expert en matière de communication dans le domaine de la conservation, pour appuyer la mise en œuvre des activités de la composante C3/volet régional du projet de Gestion de la biodiversité marine et côtière Ouest africaine par le renforcement des initiatives de conservation et de suivi dans les AMP – « BIOCOS ».

L’ensemble de ces activités devra être réalisé sur une période de 12 mois allant de septembre 2014 à septembre 2015.

Pour plus de détail sur cette expertise, se référer aux TdR ci-joints.

Les candidatures devront être soumises par email au plus tard le 31 juillet 2014.

03/07/14 – Des bonnes nouvelles du Tyrol

Le gouvernement du Land du Tyrol (Autriche) a récemment pris quelques décisions encourageantes concernant le développement de centrales hydroélectriques et la protection de cours d’eau dans la région.

Le gouvernement a décidé d’arrêter un projet de construction de centrale hydroélectrique dans la région du Mittlerer Inn, et, par la même occasion, a défini 30-40 tronçons de cours d’eau dans l’Oberland tyrolien qui sont dans un très bon état écologique et qui doivent demeurer en dehors de tout développement hydroélectrique.

De plus, une table ronde sera organisée afin d’harmoniser la vision proposée par le WWF Autriche pour une hydroélectricité durable et les plans de développement de la société hydroélectrique du Tyrol (TIWAG).

Ces décisions sont très encourageantes et sont en grande partie dues à la persévérance et au travail effectué par le WWF Autriche, qui se bat pour un développement durable des projets hydroélectriques au Tyrol depuis de nombreuses années.

27/06/14 - Fundacion Naturaleza y Hombre dans le New York Times

Campanarios de Azaba
Fundacion Naturaleza y Hombre (FNyH) est une ONG travaillant dans le domaine de l’environnement dans la partie ouest ibérique de l’Espagne. Elle a été créée en 1994 et la MAVA la soutient depuis 2009. Elle se concentre essentiellement sur la conservation du patrimoine naturel et des activités traditionnelles séculaires de l’homme, les aires protégées ainsi que la restauration des écosystèmes et le rétablissement des espèces de flore et de faune menacées d’extinction.

Le New York Times a récemment publié un article très intéressant sur l’approche de « ré-ensauvagement » qui met en avant les activités de FNyH. Lire ici.

19/06/14 – Rejoignez la nouvelle plateforme en ligne de la MAVA: Collaborate4impact

Collaborate4impact (c4i) est le nouvel espace virtuel de la MAVA dont le but est de rassembler des experts globaux afin de partager des idées pouvant transformer les systèmes financiers mondiaux.

Actuellement, les systèmes financiers fonctionnent selon une approche de « business as usual », axés sur les profits à court terme et ne prenant pas en considération les limites des ressources naturelles de notre planète. Il reste à déterminer comment nous pouvons réorienter la manière dont ces systèmes opèrent afin qu’ils adaptent leurs pratiques en faveur du développement durable et privilégient la restauration et le sauvegarde de la planète. Nous pensons que c4i peut aider à trouver ces réponses.

Alors, rejoignez notre communauté et partagez vos idées ! Vous pouvez interagir avec les autres membres et exprimer votre opinion à propos de leurs idées afin que nous puissions, ensemble, contribuer à la mise en place d’actions pouvant susciter le changement. Plus d’infos ici. Pour vous enregister sur le site: https://collaborate4impact.org/

13/06/14 – La protection des oiseaux migrateurs en méditerranée

La MAVA travaille avec Birdlife International depuis 2013 sur un projet visant à établir et renforcer un réseau dynamique d’ONGs de la conservation afin de mieux protéger les espèces, sites et habitats clés sur la voie de migration Afrique-Eurasie. Pour l’instant, le réseau lutte contre le braconnage et s’emploie à limiter la mortalité des oiseaux due au développement des parc éoliens.
Plus d’informations sur les derniers développements de ce projet ici

11/06/14 – La société pétrolière Soco ne fera pas de forages à Virunga, site du patrimoine mondial

© Brent Stirton / Reportage by Getty Images / WWF-Canon

La société pétrolière Soco International PLC, inscrite à la bourse de Londres, a annoncé aujourd’hui qu’elle met un terme à ses activités dans le parc national de Virunga en République Démocratique du Congo, et qu’elle s’engage également à ne pas travailler dans d’autres sites du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cette annonce est une grande victoire pour la conservation et met fin à la pression inacceptable que les projets de prospection pétrolière de la société Soco auraient mis sur Virunga et ses communautés.

Ce succès est largement attribuable au travail de campagne extrêmement actif mené par le WWF depuis l’été dernier pour protéger le parc national de Virunga, ceci avec le soutien de la MAVA. Virunga est le plus ancien parc national d’Afrique et un site précieux du patrimoine mondial. Le parc abrite une biodiversité inestimable ainsi que des animaux rares tels que le légendaire gorille de montagne, en danger critique d’extinction. De plus, plus de 50’000 familles dépendent du Lac Edward dans le parc pour leur emploi, nourriture et eau potable.

Plus d’infos sur le site du WWF.

10/06/14 - L’Association AGIR lauréate du Prix Équateur 2014

L’Association marocaine AGIR (Association de gestion intégrée des Ressources) a été désignée lauréate du Prix Equateur 2014 pour la région Afrique du Nord et Moyen-Orient, conjointement avec deux autres organisations. Ce prix est décerné tous les deux ans par l’Initiative Equateur et vise à promouvoir vingt-cinq initiatives locales à travers le monde œuvrant en faveur du développement durable.

La MAVA soutient l’Association AGIR depuis 2012 dans la mise en place d’un modèle de gestion durable du Parc National d’Al Hoceima. Ce travail s’effectue en impliquant des pêcheurs artisanaux dans la création et la gestion d’un réseau de zones non pêchées à l’intérieur et aux alentours du parc.

La MAVA félicite chaleureusement l’Association AGIR pour ce prix.

28/05/14 – Pose de la première pierre au futur parc animalier de La Garenne

Enclos des loups et Grande Volière (c) La Garenne
Le parc animalier de La Garenne, situé dans le Canton de Vaud en Suisse, sera totalement reconstruit à neuf pour permettre à tous les visiteurs de découvrir la faune suisse dans des conditions optimales. Une manifestation pour la pose de la première pierre a eu lieu le 27 mai 2014 et le chantier durera environ 2 ans.

La MAVA, qui apporte son soutien à cette réalisation avec d’autres donateurs, a travaillé avec le parc sur différents projets depuis 1998. Ce projet permet de concrétiser un objectif commun : celui de la conservation de la biodiversité régionale.

Ces nouvelles installations permettront au parc de La Garenne de poursuivre ses missions de soins aux animaux, de préservation d’espèces menacées, d’éducation concernant la faune régionale et son environnement et de présentation de diverses espèces dans leur milieu respectif.

14/05/14 - Rapport Annuel MAVA 2013

Rapport Annuel MAVA 2013

Le Rapport Annuel 2013 de la MAVA est disponible !
Nous sommes heureux de partager avec vous quelques récits qui témoignent de l’excellent travail accompli par nos partenaires l’année passée.

2013 a été une année riche en défis et en réussites grâce à l’engagement et à la motivation de nos partenaires. Nous espérons que vous aurez du plaisir à passer en revue leurs activités.
Téléchargez le rapport ici.

02/05/14 – Luc Hoffmann nommé pour recevoir le Zayed International Prize for the Environment, catégorie III

Luc Hoffmann a été nommé pour recevoir le ‘Zayed International Prize for Environmental Action Leading to Positive Change in Society’ (catégorie III), pour son engagement philanthropique et en faveur de la conservation des zones humides. Ce prix prestigieux lui sera remis le 7 mai 2014 lors d’une cérémonie spéciale à Dubaï.

Ce prix récompense et promeut des contributions majeures et pionnières dans le domaine de l’environnement et du développement durable, en accord avec la philosophie de développement et la vision de feu Sheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan. Ce prix vient également appuyer des initiatives globales telles que l’Agenda 21, les Objectifs de Développement du Millénaire et le Plan de mise en œuvre de Johannesburg sur le développement durable. Plus d’informations sur ce prix ici.

La MAVA félicite chaleureusement Luc Hoffmann pour ce prix !

16/04/14 – Le prix « Best of the Best » pour la Société pour la Protection de Prespa

SPP ARCHIVE_F. PolitisLa Société pour la Protection de Prespa (SPP), un des partenaires de longue date de la MAVA, vient de recevoir pour la seconde fois de la Commission Européenne le prix « Best of the Best » pour la mise en œuvre du projet Information et Communication LIFE+ sur les poissons, la pêche et la politique européenne dans le bassin de Prespa.

Ce prix est décerné chaque année par la Commission Européenne à quatre ou cinq projets parmi l’ensemble des projets relevant du programme de financement LIFE de l’Union Européenne. Le prix est attribué aux projets démontrant une excellente mise en œuvre et gestion par rapport à leur concept original et induisant des résultats significatifs.

La MAVA félicite chaleureusement SPP pour ce prix.

Plus d’informations sur SPP, cliquez ici.

11/04/14 – Le paradis des oiseaux sur le Danube ‘Kopacki Rit’ sauvé

Danube-Drava confluence in Croatia (c) Mario Romulic

Le ministère croate pour l’Environnement et la Protection de la Nature a décidé d’arrêter des plans de régulation et de canalisation prévus sur un tronçon de 53 kilomètres du Danube. Si les plans avaient pris forme, le parc naturel Kopacki Rit en Croatie, un paradis pour les oiseaux reconnu à l’échelle internationale, ainsi que la réserve naturelle sur le Danube la plus importante de Serbie – Gornje Podunavlje – se seraient littéralement asséchés.

Cette décision arrive après une opposition massive d’organisations de la protection de l’environnement, telles que le WWF, Euronatur, Birdlife International, Wetland International, ainsi que d’ONGs locales. La Commission et le Parlement de l’UE s’étaient également opposé à ce projet de régulation qui était contraire au droit européen.

Pour plus d’informations sur cette campagne qui a été soutenue par la MAVA, cliquez ici.

10/03/14 – Les vautours européens sérieusement mis en danger par l'autorisation légale du Diclofenac en Europe

Les vautours européens font face à leur plus grand défi depuis toujours : le Diclofenac.

Le diclofenac utilisé à des fins vétérinaires tue les vautours et a provoqué une baisse dramatique (99%) et rapide des vautours sur le sous-continent indien. Des efforts significatifs ont été entrepris afin de bannir avec succès la commercialisation de ce médicament dans cette région, étant donné que des alternatives non-toxiques existent. L’apparition de ce médicament en Europe – qui est maintenant vendu légalement en Espagne et en Italie, et a été exporté d’Italie vers des pays comme la Serbie et la Turquie – est une nouvelle menace pour les populations de vautours européens, et représente un précédent qui peut avoir un impact sur les vautours du monde entier. Le partenaire de la MAVA, la ‘Vulture Conservation Foundation’ a pris des actions urgentes afin de réagir face à cette menace.

Pour plus d’information, cliquer ici.

04/02/14 – L’archipel des Bijagós désigné comme zone humide d'importance internationale par la Convention Ramsar

Parc National Marin Joao Vieira Poilaõ_Bijagos (c) Thierry Renaud

La Guinée-Bissau vient d’inscrire son deuxième site sur la Liste Ramsar, le grand Archipel Bolama-Bijagós. Cette nomination reconnait l’importance de l’archipel comme site d’hivernage de nombreuses espèces d’oiseaux d’eau, et comme refuge pour de nombreuses espèces vulnérables : tortues marines, perroquets gris, hippopotames, …

Ce signal politique fort et encourageant est le résultat d’un travail de longue haleine de plaidoyer et de conservation sur le terrain, mené par plusieurs organisations de la région, dont certains partenaires de la MAVA comme l’UICN et l’IBAP.

Plus d’informations directement sur le site de Ramsar en cliquant ici.

30/01/14 – Une campagne du WWF convainc la Roumanie de protéger ses fleuves

Minister of Environment Varga and WWF DCP_Romania Director Magor Csibi © WWF Romania
En novembre 2013, le WWF a lancé une campagne publique contre la construction de petites installations hydroélectriques dans les zones protégées et les fleuves de Roumanie. Une pétition signée par 18’000 Roumains e été remise au Ministre de l’Eau, des Forêts et de la Pêche.

Grâce à cet intense travail de plaidoyer, soutenu par la MAVA, le gouvernement roumain s’est récemment engagé à élaborer un projet de loi sur la production hydroélectrique conforme à la législation européenne en matière de conservation de la nature.

Plus d’informations sur cette campagne publique fructueuse ici.

28/01/14 - Ne manquez pas le numéro Hiver 2014 du magazine (papier) Thalassa, qui met en valeur les photographies prises par cerf volant par le collectif en Haut !

Dessin cerf volant v(c) en haut

Le collectif en haut a mis au point une technique qui permet de prendre des prises de vues aériennes spectaculaires à un coût réduit. La MAVA est fière de soutenir le travail de ce collectif qui a su adapter cette technique aux besoins des gestionnaires d’aires protégées en Guinée Bissau. En collaboration avec l’institut national pour la biodiversité et les aires protégées (IBAP) la prise de vue par cerf-volant est utilisée pour réaliser le suivi participatif de l’évolution du territoire, voire pour réaliser des comptages d’espèces menacées (oiseaux, hippopotames) sans les déranger.

Plus sur le projet IBAP/en haut soutenu par la MAVA ici.

09/01/14 – La Réserve Faia Brava dans le New York Times

Faia Brava
Associação Transumância e Natureza est une ONG locale active dans le Nord-est du Portugal depuis 2000. En 13 ans, elle a obtenu des résultats tangibles en matière de conservation et a été pionnière dans l’élaboration de nouvelles approches pour la conservation, telle que la création de la première réserve privée du pays, Faia Brava.

Le New York Times a récemment publié un excellent article sur le travail accompli par Associação Transumância e Natureza à Faia Brava au Portugal. Voir l’article ici.

08/01/14 – Le parc national Coto Doñana célèbre son 50ème anniversaire

Sand Dune & Pine TreesLa MAVA est heureuse de se joindre au WWF-Espagne pour célébrer le 50ème anniversaire de la désignation du la réserve biologique espagnole de Doñana.

Situé à l’embouchure du fleuve Guadalquivir et de l’océan atlantique, Coto Doñana est considéré comme l’une des zones humides les plus importantes d’Europe. La région est un sanctuaire pour des millions d’oiseaux migrateurs et d’espèces menacées, y compris l’aigle impérial et le lynx ibérique.

Le parc national Coto Doñana a été établi il y a 50 ans lorsque le WWF a accepté d’acquérir 6’794 hectares de terrain. Cette décision a sauvé Doñana d’une destruction certaine et a fait de la région la première réserve biologique d’Espagne.

Tout au long des années qu’il a consacrées à la conservation de la nature, Luc Hoffmann a favorisé la création d’organismes et de programmes pour faire face aux menaces pesant sur certains sites d’importance mondiale. Doñana est l’un de ces sites. Ce travail se poursuit encore aujourd’hui à Doñana avec le soutien de la MAVA.

Cliquer ici pour de plus amples informations sur l’histoire de Doñana.

11/12/13 – Une nouvelle étude présente les pratiques culturelles de conservation dans la Méditerranée

RapidAssessmentReport_web 1

La région méditerranéenne présente une biodiversité exceptionnelle avec des identités culturelles spécifiques et des paysages culturels typiques. Cette richesse est en partie due à l’interaction permanente entre la nature et la culture, indissociables dans cette région.

Certaines valeurs culturelles sont intégrées dans les pratiques des populations méditerranéennes depuis des siècles, voire des millénaires. Ce n’est que relativement récemment qu’elles ont commencé à se perdre.

Sous l’égide de la MAVA, un consortium d’ONGs* a été formé afin de réaliser une évaluation de ces pratiques de conservation culturelles dans le bassin méditerranéen. Le but étant de comprendre ces pratiques et de faire revivre certaines de ces connaissances traditionnelles dont le potentiel écologique n’a jusqu’à ce jour souvent pas été reconnu par la communauté de la conservation.

Le rapport d’évaluation (en anglais uniquement, ‘Rapid Assessment of Cultural Conservation Practices in the Mediterranean’), qui présente les premiers résultats des recherches, vient d’être publié et peut être téléchargé ici.

De toutes les pratiques présentées dans l’évaluation, l’élevage transhumant a été identifié comme étant la pratique la plus transversale dans le cadre de ce projet. Le consortium étudiera cette pratique en 2014.

* Le Consortium Méditerranéen pour la Nature et la Culture est compose des organisations suivantes: Associacion Trashumancia y Naturaleza, DiversEarth, Doga Dernegi, Mediterranean Institute for Nature and Anthropos (Med-INA), Society for Protection of Nature in the Lebanon (SPNL), et le WWF, avec le soutien technique de l’UICN et de Fauna & Flora International

05/12/13 – Une réunion pour remédier au problème des lacs en cours d’assèchement

Les lacs sont en cours d’assèchement dans le monde entier. Afin de discuter des raisons et des conséquences de cette dure réalité, et de trouver des moyens d’y remédier, l’organisation turque Doğa Derneği a mis sur pied une réunion internationale les 17-18 septembre 2013, avec le soutien de la MAVA.

Des militants, académiciens et responsables d’autorités publiques d’Asie centrale, d’Afrique, du Moyen-Orient et des Balkans ont pris part aux débats. Etant tous confrontés à des problèmes similaires, les participants ont pu échanger leurs expériences, partager des bonnes pratiques pour la restauration des lacs et réfléchir aux possibilités de développement du militantisme en faveur de la sauvegarde de ces lacs.

Un des résultats concrets de cette réunion est la décision de mettre en place une plateforme régionale de communication afin de pouvoir échanger des informations sur la situation des lacs en cours d’assèchement dans les pays concernés et sur le travail réalisé pour leur sauvegarde. La plateforme sera également accessible à toutes autres personnes concernées par la survie des lacs en Asie centrale, en Afrique, au Moyen-Orient et dans les Balkans.

Pour plus d’informations, cliquer ici.

28/11/13 - MedWet entre dans une nouvelle phase et recherche un nouveau coordinateur

MedWet (Mediterranean Wetlands Initiative) est un mécanisme de coopération régionale à long terme, établi dans le cadre de la convention de Ramsar. En 2014, MedWet déménagera son secrétariat en Camargue (France). Elle débutera une phase de développement visant à ancrer MedWet comme un mécanisme clé pour la coopération dans les domaines de l’eau et des zones humides. MedWet recherche un coordinateur afin d’orienter et de faire avancer ce processus.

Des informations supplémentaires sur ce poste et la procédure à suivre pour soumettre sa candidature en ligne sont disponibles sur le site de l’UICN. L’UICN fournit des services administratifs à la Convention de Ramsar.

Toute personne intéressée, et dont les qualifications correspondent aux exigences du poste, est invitée à soumettre sa candidature d’ici au 5 janvier 2014.

Note: Les candidats sont priés de soumettre leur candidature en ligne, en utilisant le lien ci-dessus. Toute candidature soumise par un autre moyen ne sera pas prise en compte.

25/11/13 – Des hauts et des bas pour le phoque moine en Mauritanie

Grâce aux efforts de conservation de CBD-Habitat et Annajah (partenaires de la MAVA), la colonie de phoques moines en Mauritanie compte maintenant plus de 220 animaux. Toutefois, la situation reste encore très fragile et la réserve doit être protégée comme au premier jour. Par exemple, le 27 septembre 2013, un filet de pêche a été aperçu par une équipe de surveillance devant l’une des grottes de la réserve où les phoques moines se reproduisent. La mer étant agitée, la patrouille a du attendre 3 jours pour le relever. Deux jeunes phoques moines s’étaient pris dans les mailles. Une femelle est morte noyée, seul un mâle a pu être libéré.

Voir la vidéo de CBD-Habitat ci-dessous ou cliquer ici pour davantage d’informations.

15/10/13 – Mario Broggi reçoit le prix EuroNatur 2013

La présidente d'EuroNatur Christel Schroeder et Dr. Mario Broggi © Peter Schmenger

Le Prix EuroNatur 2013 a été récemment décerné à Mario Broggi, un ami de longue date de MAVA et ancien membre du conseil de fondation. Le Prix EuroNatur d’excellence environnementale honore un engagement exceptionnel dans le domaine de la conservation et de la préservation de la nature, de l’éducation environnementale et du développement durable. Le prix est décerné à des personnalités qui se sont engagées sur la durée et de manière exemplaire en faveur de la préservation des ressources naturelles.

Lors de son mandat en tant que membre du Conseil de la MAVA et ensuite en tant que conseiller spécial pour le Programme Alpin, Mario aidé au développement de la stratégie de la MAVA dans les Alpes. Ses connaissances et son expertise ont contribué à la mise en place de l’ensemble des activités de la MAVA.

La MAVA félicite chaleureusement Mario Broggi pour ce prix d’excellence.

Pour de plus amples informations sur EuroNatur et sur le prix, cliquer ici.

11/10/13 – L’Institut Luc Hoffmann lance son site internet

L’Institut Luc Hoffmann (LHI) a lancé son site internet public cette semaine. Le LHI a été créé par le WWF, avec le soutien de la MAVA, afin de répondre aux questions les plus importantes concernant le développement durable et la conservation au niveau mondial, en créant un lien entre le réseau global de spécialistes et de scientifiques du WWF et les activités de recherche et leaders multidisciplinaires du monde entier. Le site internet donne des informations sur le but de l’Institut, les projets de recherche actuels et le recrutement des nouveaux ‘Luc Hoffmann Fellows’.

Plus d’information sur le nouveau site internet : www.luchoffmanninstitute.org.

23/09/13 – L’initiative Mura-Drava-Danube finaliste du prix ‘2013 European Riverprize’

Arno and Tanja with finalists' award (c) David Prokop

La MAVA souhaite féliciter le WWF et EuroNatur , l’un des quatre finalistes du prix 2013 European Riverprize de l’International River Foundation (IRF), pour leur initiative Mura-Drava-Danube.

Le prix ‘European Riverprize’ de l’IRF est un des prix les plus importants en faveur de l’environnement. Il vise à faire reconnaître, à récompenser et à soutenir les organisations ayant développé et mis en œuvre des programmes remarquables, visionnaires et durables liés à la gestion des fleuves.

La ‘Mura-Drava-Danube’, également connue sous le nom d’Amazone de l’Europe, sera la première réserve de biosphère de l’UNESCO du monde couvrant cinq pays. Elle sera également l’aire protégée fluviale la plus grande d’Europe et peut être considérée comme un lieu de référence pour la coopération régionale et le développement durable sur la base d’une ‘vision écologique’. Cette réserve couvrira plus de 800’000 hectares et sera un refuge en Europe pour les couples nicheurs de pygargues à queue blanche ainsi que pour d’autres espèces menacées telles que la sterne naine, la cigogne noire, la loutre et le castor.

La MAVA soutient le travail de conservation du WWF en faveur de la protection de « l’Amazone d’Europe » depuis plusieurs années. Cliquez ici pour de plus amples informations sur cette initiative.

03/09/13 - Que nous réserve le futur ? C’est la question à laquelle le journal suisse 24 heures propose à ses lecteurs de s’intéresser.

Du 12 août au 13 septembre, 24 heures publie une série spéciale proposant à ses lecteurs de s’interroger sur leur environnement familier dans le futur en s’appuyant sur les recherches effectuées par 3 institutions partenaires locales: le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), l’Université de Lausanne (UNIL) et l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et ceci dans 3 domaines : la biodiversité, la recherche neuronale, la santé.

Chaque jour, le journal présente une thématique différente et des scénarios de vie future élaborés par les chercheurs. Les lecteurs peuvent donner leur avis sur ces scénarios sur le site www.vaudfutur.ch. Cette opération continuera ensuite jusqu’au 22 septembre pendant le Comptoir Suisse 2013 à Lausanne (foire nationale annuelle) où les visiteurs pourront interagir directement sur un mur d’Ipad et donner leur avis sur les thématiques exposées.

Le but de ce projet estde permettre au grand public de saisir l’importance, la qualité et la diversité des recherches entreprises par les institutions locales.

La MAVA a participé à ce projet local novateur et plus particulièrement à l’élaboration des thématiques liées à l’environnement.

06/08/13 – Jetez un coup d’œil à la vidéo produite par le WWF sur le projet des parcs de l’Arc Dinarique

L’objectif principal du projet « Dinaric Arc Parks » (parcs de l’Arc Dinarique) est de créer une plateforme en établissant un lien entre toutes les aires protégées ayant leurs organes de gestion propres en Albanie, Bosnie Herzégovine, Croatie, Kosovo*, ARY Macédoine, Monténégro, Serbie et Slovénie. Les activités liées au projet permettront de tisser une collaboration avec le secteur privé et d’améliorer le travail quotidien par l’échange d’expériences et d’exemples de bonne pratique.

La crise financière, parmi d’autres raisons, a poussé les gouvernements à se désintéresser des aires protégées, qui sont souvent considérées comme une charge financière plutôt qu’une richesse. Toutefois, de par leur beauté, leur position géographique et leur diversité biologique et culturelle, les aires protégées de l’Arc Dinarique représentent un potentiel encore inexploité pour le développement durable local ainsi que pour la protection de la nature. La marque « Parks Dinarides » a été créée dans le but de donner une identité commune aux aires protégées de la région et de les aider à mieux se positionner sur le plan du tourisme de nature en Europe. La vidéo ci-dessous vise à promouvoir la beauté naturelle de la région et à la rendre plus attractive en tant que destination touristique, inscrivant ainsi la préservation des richesses naturelles à nouveau à l’ordre du jour des décideurs.

La MAVA soutient le travail du WWF pour la sauvegarde de la nature dans l’écorégion de l’Arc Dinarique depuis 2007, et le projet des parcs l’Arc Dinarique depuis 2012.

Cliquer ici pour plus d’informations sur le projet et les aires protégées qui y participent.

05/07/13 – Carbon Tracker reçoit le prix “Business Green Leaders Award 2013"

Carbon_Tracker_AwardLa MAVA félicite Carbon Tracker qui a récemment reçu le prix « BusinessGreen Leaders Award 2013 » dans la catégorie « Meilleure ONG de l’année ».

Ce prix met en avant des organisations et personnes leader dans le domaine de l’économie durable, qui accomplissent un travail unique pouvant être appliqué par le milieu des affaires au sens large.

Carbon Tracker est un des partenaires les plus récents du nouveau programme de la MAVA ‘Economie Durable’. Le but de l’initiative Carbon Tracker est d’obtenir davantage de transparence par rapport au niveau de carbone impliqué dans les marchés boursiers. L’identification de l’importance du carbone ‘non-brûlable’ actuellement coté en bourse dans le monde permettra de démontrer le risque systémique que ceci représente pour les marchés financiers.

28/05/13 – Un continuum entre les populations alpine et pyrénéenne du gypaète barbu

Carte CARDABELLE 15-05-13

La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) Grands Causses travaille, avec le soutien de la MAVA, à renforcer la population des gypaètes barbus dans la région du Massif Central. La libération de gypaètes dans les Grands Causses, à mi-chemin entre les Alpes et les Pyrénées, participe à l’élaboration d’un continuum entre les populations alpines et pyrénéennes avec comme but de permettre les échanges entre ces deux populations.

Ce projet a récemment connu des succès très prometteurs. Plusieurs gypaètes relâchés par la LPO Grands Causses dans le Massif Central en juin 2012 et équipés de balises GPS, ont été observés ces dernières semaines dans les Alpes ainsi que dans les Pyrénées.

Les mouvements de deux gypaètes relâchés (Basalte et Cardabelle) peuvent être suivis ici.

Vous pouvez également suivre les préparatifs du lâcher 2013 ici.

15/05/13 – Le Rapport Annuel 2012 de la MAVA est disponible

Rapport Annuel MAVA 2012
Nous avons le plaisir de vous informer que le Rapport Annuel 2012 de la MAVA est maintenant disponible. Nous vous invitons à passer en revue les temps forts de nos activités de conservation menées en 2012. Ce rapport présente des récits fascinants d’hommes et de femmes qui sont une véritable source d’inspiration, et des projets novateurs qui témoignent de l’expertise et du dévouement de nos partenaires. Téléchargez le rapport ici.

08/05/13 – Plan d’action pour les tortues de mer en Albanie

MEDASSETIl y a plus de dix ans, le professeur Idriz Haxhiu de l’université de Tirana avait averti MEDASSET que des tortues de mer se trouvaient au nord de l’Albanie. Des recherches à long terme ont montré que les tortues caouanne et vertes migrent dans les eaux albanaises, et que la baie de Drin est une zone importante pour l’alimentation, l’hivernage et le développement de ces espèces en Méditerranée.

Sur la base de résultats scientifiques, et conformément à la mission de MEDASSET qui est de promouvoir la conservation des tortues de mer en Méditerranée, MEDASSET a soumis un plan d’action au gouvernement albanais en février 2012 en faveur de la conservation des tortues de mer et de leurs habitats en Albanie. Ce plan d’action a été formellement adopté le 22 novembre 2012.

Ce plan d’action sert de feuille de route pour la recherche et la protection des tortues de mer dans les eaux albanaises. C’est une étape importante pour la conservation des tortues de mer en Méditerranée. Il reste encore beaucoup à accomplir car, pour pouvoir suivre les tortues de mer migrant dans les eaux albanaises et atténuer les menaces qui pèsent contre elles, le plan d’action doit encore être mis en œuvre de manière adéquate.

Le plan d’action est le résultat de vastes consultations ayant eu lieu en 2011 entre les experts et scientifiques albanais , MEDASSET et le ministre de l’Environnement, avec le soutien de la Fondation MAVA et sous les auspices de la Convention de Barcelone et le Centre d’Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées du Plan d’Action méditerranéen du PNUE.

25/03/13 – La CITES renforce le statut de protection du lamantin africain et de plusieurs espèces de sélaciens menacés

Les parties de la CITES ont décidé lors de leur 16ème Conférence (3-14 mars à Bangkok) de mieux réglementer le commerce international du requin océanique (Carcharhinus longimanus), des trois espèces de requins-marteaux (Sphyrna lewini, S. mokarran, S. zygaena) du  requin-taupe (Lamna nasus) ainsi que des deux espèces existantes de raies Manta (Manta birostris, Manta alfredi). Elles ont également voté l’interdiction du commerce international du poisson-scie (Pristis microdon) et du lamentin (Trichechus) en transférant ces espèces de l’annexe II à l’annexe I. Ces réglementations représentent un pas important pour une meilleure conservation de ces espèces menacées en Afrique de l’Ouest.

Ces résultats récompensent les efforts de toute une coalition internationale, au sein de laquelle les partenaires de la MAVA réunis dans le PRCM (le Partenariat régional  pour la conservation de la zone côtière et Marine en Afrique de l‘Ouest) ont joué un rôle de premier plan.

12/03/13 – Prix NATURE Swisscanto attribué à Mathis Wackernagel

La MAVA félicite Mathis Wackernagel, président et co-fondateur du Global Footprint Network (GFN) qui a récemment reçu le Prix Principal NATURE Swisscanto 2013.

Ce prix suisse pour la durabilité récompense des projets innovants en faveur du développement durable en Suisse. Le Prix Principal a été décerné à Mathis Wackernagel en reconnaissance de son travail sur le développement de l’empreinte écologique et de son soutien pour transmettre cet outil aux gouvernements et institutions à travers le monde. Le GFN est un partenaire de la MAVA depuis plusieurs années et travaille actuellement avec la MAVA sur l’institutionnalisation de l’empreinte écologique dans le bassin méditerranéen.

Pour plus d’information sur le prix, cliquer ici.

12/02/12 – La SPNL reçoit un certificat de “Meilleures Pratiques”

La Société pour la Protection de la Nature au Liban (SPNL) a récemment annoncé qu’un de ses projets portant sur la conservation de Himas marins au Liban (‘The Conservation of the Marine “Hima” in Qoleileh – Reviving Yesterday’s Community Based Conservation Approach for the Sustainability of Tomorrow’s Generations’) a été classé comme “Meilleure Pratique” par le Dubai International Award for Best Practices (DIABP) to Improve the Living Environment (conjointement administré par UN-Habitat et la municipalité de Dubaï).

Cette classification est une manière de reconnaître l’impact significatif qu’un projet peut avoir sur un milieu de vie particulier. Le projet a été ajouté à la banque de données des meilleures pratiques d’UN-Habitat, dont le but est de partager les meilleures pratiques avec toutes les communautés intéressées.

Le projet Qolieleh Hima a pour objectif de préserver la côte sud du Liban et ses ressources naturelles. Il se concentre sur une zone allant depuis le sud de la réserve naturelle de la côte de Tyre jusqu’au village de Naqoura, et implique des villages voisins dans la préservation des Himas marins. Les pêcheurs locaux retirent des avantages de ce projet avec des possibilités d’emplois comme guides marins, donnant ainsi une indépendance économique aux pêcheurs, une formation sur les méthodes de pêche durables et la promotion de l’éco-tourisme dans la région. Ceci permet également de maintenir les moyens de subsistance de la population locale en général, d’améliorer la génération des revenus et la valorisation de la biodiversité par la sensibilisation de la population à la conservation de la nature.

La MAVA soutient un autre projet important mené par la SPNL pour restaurer les fonctions des écosystèmes des Himas par la promotion de systèmes communautaires de gestion des eaux durables dans le nord est du Liban (à Anjar-Kfar Zabad, vallée de la Bekaa), et souhaite féliciter la SPNL pour son engagement en faveur de la préservation des Himas.

Un Hima est un système traditionnel de gouvernance des pratiques de l’utilisation des sols qui intègre des considérations écologiques, culturelles et sociales. Ce système a récemment suscité un intérêt renouvelé dans les pays arabes et musulmans.

29/01/13 - Nouveau site Ramsar en Tunisie dédié au Dr Luc Hoffmann

Le gouvernement de Tunisie et le WWF Tunisie ont inscrit un nouveau site «le Complexe Lac de Tunis» dans la liste des zones humides d’importance internationale (Ramsar).

Cette inscription est dédiée au Dr Luc Hoffmann pour célébrer son 90e anniversaire et son immense contribution en faveur des zones humides et de la conservation en général. Voir le site de Ramsar pour plus d’informations.

22/01/13 – Professeur Georg Grabherr nommé Chercheur Autrichien 2012

Prof Grabherr (c) Harald Pauli

La MAVA souhaite féliciter Professeur Georg Grabherr de l’Université de Vienne pour sa récente nomination en tant que Chercheur Autrichien 2012.

Dans un environnement qui ne cesse de se réchauffer, les espèces seront forcées de se déplacer pour pouvoir rester dans des températures auxquelles elles sont adaptées. Prof. Grabherr a lancé le  “Global Observation Research Initiative in Alpine environments” (GLORIA) dont l’objectif est la qualification et la quantification du déplacement des plantes alpines comme indicateur du changement climatique. Les résultats des recherches de ce projet ont été publiés dans les magazines scientifiques les plus connus tels que Science et Nature. La MAVA soutient cette initiative depuis 2005.

11/01/13 – Rôle clé de MedPAN au Forum 2012 des Aires Marines Protégées en Méditerranée

Pour la première fois en Méditerranée, quelques 300 acteurs clés des différents secteurs d’activité concernés par le milieu marin se sont réunis fin novembre 2012 pour partager leur expérience et élaborer un programme commun de travail, pour faire progresser le réseau des Aires Marines Protégées en Méditerranée.

Les résultats des réunions sont disponibles sur le site du Forum 2012 des Aires Marines Protégées en Méditerranée. Le partenaire de la MAVA MedPAN a eu un rôle clé permettant de catalyser une vision commune vers un réseau méditerranéen d’Aires Marines Protégées (AMP) connectées, écologiquement représentatif et géré de manière efficace et durable d’ici à 2020.

14/12/12 – Nouvelle vidéo démontrant l’importance des Aires Marines Protégées en Croatie

Le projet “Création et gestion améliorée des Aires Marines Protégées en Méditerranée » (connu sous le nom de Projet MedPAN Sud), actuellement en phase finale, a été entrepris par le Bureau du Programme Méditerranéen du WWF (WWF MedPO) dans le bassin entier et vise à mieux représenter et améliorer la gestion des Aires Marines Protégées (AMP). Outre une composante régionale de renforcement des capacités, le projet s’est focalisé sur cinq projets pilotes en Algérie, Croatie, Libye, Tunisie et Turquie.

La vidéo ci-dessous (en anglais) met en évidence l’importance des AMPs en Croatie et les résultats obtenus tout au long du projet. Sa production a fait partie du projet pilote croate et a été coordonnée par l’ONG Sunce, en coopération avec et assisté par le WWF MedPO et le ministère croate pour la nature et la protection de l’environnement ainsi par d’autres partenaires nationaux.

Pour plus d’informations sur le projet MedPAN Sud, cliquez ici.

10/12/12 – Un pas vers la protection de l’Amazone de l’Europe

MAVA soutient la mise en place de la réserve de biosphère Mura-Drava-Danube qui coule sur 700 kilomètres et dans cinq pays. Des projets visant la régulation de l’eau, notamment en Croatie, menacent certains tronçons du fleuve présentant une grande valeur sur le plan biologique.

Selon une récente décision du Ministère de l’Environnement croate, le confluent encore naturel des fleuves Mura et Drava, chevauchant la frontière croate et hongroise, ne sera pas canalisé. Cet abandon est un autre pas vers la protection d’un des derniers grands paysages fluviaux en Europe. Pour plus d’informations (en anglais) : http://www.amazon-of-europe.com/en/menu9/ ou cliquez sur la photo ci-dessous pour voir une simulation.

06/12/12 – La MAVA renouvelle son engagement pour les efforts de conservation de l’UICN

Le 4 décembre dernier, la MAVA et l’UICN ont signé un contrat sur trois ans en faveur du programme 2013-2016 de l’UICN, ainsi qu’un accord sur 5 ans pour aider à la mise en œuvre du Programme régional de Conservation de la zone Côtière et Marine en Afrique de l’Ouest (PRCM).

Plus d’informations à lire sur le site de l’UICN.

23/11/12 – Lancement du livre Les ailes du Sahel


Les ailes du Sahel
(version française de Living on the Edge) vient de sortir de presse ! Ce magnifique livre recense les dernières connaissances concernant les oiseaux migrateurs et les difficultés qu’ils doivent surmonter lors de leur traversée du Sahara et sur leur lieu d’hivernage. Il s’agit d’un excellent outil pour la conservation des oiseaux et des écosystèmes menacés, faisant un lien entre le changement climatique, la dégradation des habitats et la dynamique des populations, le tout enrichi de cartes et d’images. La MAVA est fière d’avoir contribué à cette traduction, la rendant ainsi disponible pour l’Afrique francophone.

Pour en savoir plus sur ce livre ou le commander : en français / en anglais

Des résumés complets peuvent être téléchargés en français ou en anglais.

Les ailes du Sahel – Zones humides et oiseaux migrateurs dans un environnement en mutation, par Leo Zwartes, Rob G. Bijlsma, Jan van der Kamp et Eddy Wymenga (2012, ISBN: 978 90 5011 412 7), publié par KNNV Publishing, Zeist, Pays-Bas

12/11/12 – Le premier directeur de l’Institut Luc Hoffmann prend ses fonctions

La MAVA souhaite la bienvenue au Professeur Joshua J. Tewksbury, nouveau directeur de l’Institut Luc Hoffmann, basé au siège du WWF International à Gland en Suisse.

L’annonce de la création de l’Institut Luc Hoffmann a été faite lors des célébrations du 50ème anniversaire du WWF en avril 2011, avec un support financier de la MAVA pour son développement. La fondation prévoit un engagement sur 10 ans dans ce projet pour un montant de CHF 20 millions. Le rôle principal du Professeur Tewksbury est de mobiliser les meilleures connaissances scientifiques en matière de sciences, de politiques et de pratiques, en vue d’atteindre les objectifs ambitieux des 13 Initiatives Globales du WWF.

De nationalité américaine, le Professeur Tewksbury, occupait précédemment le poste de Professeur d’Histoire Naturelle (fonds de dotation Walker) dans le Département de biologie et au Collège de l’Environnement à l’Université de Washington. Au cours de ces dix dernières années, il a élaboré d’impressionnants dossiers de recherche sur des sujets tels que les impacts écologiques du changement climatique, la fragmentation de l’habitat, les espèces envahissantes, les services éco-systémiques et la sécurité alimentaire.

A l’Université de Washington, le Professeur Tewksbury a joué un rôle central dans la création du nouveau Collège de l’Environnement. Il possède en outre une solide expérience en matière de collaboration entre disciplines, à la fois en sciences naturelles et sociales, et a contribué à rendre les questions liées à la nature et à la conservation proches des décideurs et du grand public.

06/11/12 - La MAVA rencontre son Excellence M. Youssou N’Dour, Ministre du Tourisme et des Loisirs de la République du Sénégal

Le 16 Octobre 2012, la Fondation MAVA a reçu la visite de M. Youssou N’Dour, Ministre du Tourisme et des Loisirs de la République du Sénégal. Cette réunion a été l’occasion de partager idées et impressions sur les liens entre tourisme et environnement au Sénégal. Le Sénégal regorge de trésors touristiques, aussi bien culturels que naturels. Les objectifs de développement touristiques et de gestion durable des ressources naturelles ne sont pas incompatibles, mais il existe des opportunités de mieux mettre en cohérence les politiques sectorielles nationales. La MAVA reconnait l’importance de cette thématique, comme celle d’inclure les opérateurs privés à la réflexion. Elle pourrait soutenir les efforts du Ministère du tourisme au travers d’un projet que l’UICN est en train de développer avec ses partenaires du Partenariat régional PRCM.

01/11/12 - Les flamants, la Camargue et la Tour du Valat sur Arte

Le lundi 5 novembre prochain, la chaine de télévision Arte diffuse à 19h00 CET un documentaire de 43 minutes sur le Flamant rose. Ce film s’inscrit dans le cadre d’une série de trois documentaires réalisés par Laurent Charbonnier, spécialiste reconnu du film animalier, évoquant le retour d’espèces animales auparavant sur le déclin.

Les images de ce film ont été en grande partie tournées en Camargue (France), et ont mobilisé plusieurs membres de l’équipe scientifique de la Tour du Valat impliqués dans le programme de sauvegarde et de suivi du Flamant rose autour du bassin méditerranéen.

Outre des explications sur l’écologie et le comportement de l’espèce, on y apprend notamment comment Luc Hoffmann, Alan Johnson, Jean-Paul Taris et quelques autres acteurs ont aidé à la reconstitution des effectifs camarguais de flamants grâce à la création d’un îlot artificiel dans l’étang du Fangassier au début des années 1970, alors que l’espèce tendait à disparaître du littoral méditerranéen français du fait de diverses pressions humaines. Une initiative couronnée de succès et véritablement salutaire puisqu’environ 80 000 flamants y sont nés depuis, contribuant à faire aujourd’hui de la Camargue une zone d’un intérêt capital pour l’espèce à l’échelle de toute son aire de répartition.

Le documentaire sera diffusé en direct sur Arte :

  • Le lundi 05/11 à 19h CET
  • Le lundi 12/11 à 17h05 CET
  • Le lundi 19/11 à 13h25 CET

Et du 05/11 20h CET jusqu’au 12/11 sur Arte+7 :
http://videos.arte.tv/fr/videos#/tv/coverflow///1/120/

Plus d’informations et présentation du documentaire ici.

01-02/10/12 – Atelier sur l’empreinte écologique en Méditerranée et réunion de donateurs à Venise


Le 1 et 2 octobre, la MAVA a co-organisé avec le Global Footprint Network (GFN) et l’UNESCO, une conférence internationale de deux jours sur le thème «Assurer la compétitivité pour la Méditerranée” à Venise, Italie. La première journée a été consacrée au lancement du rapport «Mediterranean Ecological Footprint Trends» (en anglais uniquement), tandis que des experts se sont réunis lors de la deuxième journée pour élaborer les prochaines étapes en vue de réduire l’empreinte écologique dans la région méditerranéenne.

Environ quatre-vingts participants issus d’organismes gouvernementaux, de groupes de recherche, d’ONGs, du secteur de l’éducation et des organismes de financement étaient présents. La déclaration suivante exprime le mieux l’esprit de la réunion: «Nous appelons les gouvernements et les institutions internationales à prendre en considération l’empreinte écologique et la biocapacité pour évaluer l’état des ressources écologiques, et pour mesurer les progrès vers un développement et une économie durables dans la région méditerranéenne».

Le rapport a révélé que les pays méditerranéens consomment 1,5 fois plus de ressources renouvelables que ce qu’ils produisent à l’intérieur de leurs frontières, et que la consommation par habitant dans la région est beaucoup plus élevée que la moyenne mondiale. Dans la région, tous les pays sauf le Monténégro ont un déficit écologique qui a cessé d’augmenter depuis les années 1960. Cette situation met les ressources naturelles à travers le monde sous pression et représente un risque pour les économies méditerranéennes.

Pour répondre à ce défi et inverser la tendance, les participants ont convenu de diffuser le rapport dans leurs réseaux et de travailler encore plus à l’identification de solutions pour leurs situations particulières. Après l’atelier, le personnel du GFN est allé à Ankara pour faire passer le message aux représentants des plus hautes sphères décisionnelles en Turquie.

Plus d’informations sur cet événement peuvent être trouvés sur le lien (en anglais)
Voir l’événement

En marge de cet événement, la MAVA a convoqué une réunion des donateurs le 1er octobre, afin d’explorer les intérêts de financement communs concernant toutes les thématiques et les biomes pour la région méditerranéenne. Cette réunion comprenait des représentants du Fonds de Partenariat pour les Ecosystèmes Critiques, du European Foundation Centre, de la Fondation Ensemble, de la Fondation Prince Albert II de Monaco, du Fond Français pour l’Environnement Mondial, de la Fundación Biodiversidad, de la Oak Foundation et de la Fondation MAVA. Des sujets tels que les aires marines protégées, la gestion intégrée des zones côtières et la conservation des espèces phares figuraient en haut de la liste des objectifs communs.

27/09/12 – Le président de la MAVA souligne la capacité de la fondation à s’adapter aux changements

Lors du récent Congrès Mondial de la Nature 2012 de l’UICN, cette dernière a réuni les principaux philanthropes du monde actifs dans le domaine de l’environnement afin de discuter de la façon dont les fondations et les philanthropes considèrent et répondent aux menaces et aux opportunités de ces prochaines décennies. Invité en tant que panéliste, André Hoffmann, Président de la MAVA, a fortement souligné que la MAVA est en mesure de réagir rapidement aux nouvelles tendances de l’environnement qui émergent dans le monde grâce à sa structure flexible.

Nous pouvons arriver à une conclusion claire rapidement», a déclaré André Hoffmann, mettant l’accent sur l’importance du processus décisionnel léger et rapide de la MAVA, ainsi que sur sa capacité à s’adapter à notre monde en mutation. En termes de stratégie, il a également souligné que l’approche à long terme de la MAVA est exprimée dans les projets qu’elle soutient. Toutefois, s’appuyant sur les valeurs de la fondation et sur son expérience, la MAVA travaille actuellement solidement à moduler sa vision afin d’être en mesure de se concentrer sur les nouveaux défis de conservation à l’échelle de la planète.

26/09/12 – La MAVA annonce une nouvelle contribution financière en faveur du Partenariat Régional pour la Conservation Marine et côtière en Afrique de l’Ouest (PRCM)

Le PRCM a organisé une session en marge du Congrès Mondial de la Nature de l’UICN 2012 à Jeju, Corée du Sud, pour lancer sa nouvelle stratégie régionale de conservation de la zone côtière ouest africaine. La MAVA y a également annoncé son engagement de 2.25 millions d’Euros pour la mise en œuvre du programme stratégique 2012-2016 du PRCM.

Le PRCM représente maintenant une vaste coalition d’organisations, allant du niveau local à celui régional, et comprend des organisations de la société civile ainsi que des administrations, des parlementaires ou des réseaux régionaux. La nouvelle phase du PRCM renforcera son rôle de plateforme novatrice, dont le but est de faciliter les échanges entre partenaires, coordonner leurs actions et initier les activités de lobbying et de plaidoyer. Il est cofinancé par l’ambassade des Pays-Bas à Dakar. Pour plus d’informations, cliquer ici.

24/08/12 – Nouvelle assistante administrative et financière

Nous sommes heureux d’annoncer l’arrivée de Laurianne Demierre au sein de l’équipe de la MAVA depuis le 20 août 2012 en tant qu’assistante administrative et financière. De nationalité suisse, Laurianne possède une maturité fédérale en langues modernes et un diplôme de gestionnaire en tourisme. Avant de rejoindre la MAVA Laurianne était assistante RH au sein du Comité international de la Croix-Rouge à Genève, étant rentrée du Libéria au début de l’année, où elle était responsable des affaires administratives et logistiques, y compris les finances, l’administration des ressources humaines, les achats et la gestion du parc automobile, pour Solidarités International, une ONG humanitaire. Avant cela, elle a vécu et travaillé en Palestine, au Costa Rica et en Suisse occupant différents rôles administratifs et liés à des projets.

22/08/2012 – La MAVA pleure la disparition de Martin Schneider-Jacoby

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Martin Schneider-Jacoby, suite à une soudaine et rapide maladie. Martin a travaillé pour plus de 20 ans avec notre partenaire de longue durée Euronatur et a été responsable de plusieurs projets importants relatifs à la protection des oiseaux migrateurs, poljés karstiques, ainsi que des rivières dans les Balkans. Sa présence a toujours été considérée comme un atout inestimable en raison de son enthousiasme et de sa connaissance de la région.

Depuis sa thèse de doctorat sur les populations de cigognes dans les plaines inondables de la Sava, Martin a été à la pointe de la conservation de la nature dans les Balkans où il a joué un rôle essentiel dans de nombreuses campagnes de lutte contre le braconnage, des initiatives de protection de la région, et la formation d’ornithologues locaux. Nous nous souviendrions non seulement de lui comme étant un lutteur intransigeant en faveur de l’environnement, mais aussi comme une personne chaleureuse au sourire sincère.

Nos pensées vont à sa famille, ses amis et collègues, et nous espérons que son esprit survolera à jamais ces régions qu’il aimait si profondément.

27/07/12 – Séminaire de la MAVA: saisir la relation entre culture et nature

La MAVA croit à l’importance des valeurs et des arguments culturels pour pouvoir réaliser les objectifs de conservation biologique. Afin d’explorer ce sujet de manière plus approfondie et d’éventuellement transformer les approches les plus prometteuses en un concept de projet efficace, une sélection d’organisations* qui mettent déjà en œuvre des projets associant culture et nature, se sont réunies les 23 et 24 Juillet 2012 à Gland pour partager leurs expériences sur le sujet.

En guise d’introduction, chaque participant a donné un exemple d’un projet qui associe culture et nature et dans lequel il a pris part. Les projets présentés concernaient la conservation des sites naturels sacrés, l’intégration de la culture dans la gestion des parcs nationaux, et le fait de lier croyances traditionnelles avec gestion des ressources.

La deuxième partie de l’atelier a été consacrée à la consolidation des approches présentées, et à réfléchir aux approches qui pourraient être appliquées au bassin méditerranéen et comment elles pourraient être mises en œuvre. Cet exercice a abouti sur une esquisse de projet liant culture et nature dans la région méditerranéenne, et qui comprend un ensemble d’actions et de résultats, ainsi que des considérations importantes concernant les objectifs du projet.

Presque tous les participants se sont engagés à s’impliquer dans le développement d’un concept détaillé du projet et à jouer un rôle par exemple dans la coordination, la collecte de données au niveau régional ou au national, et la vérification des faits.

* Organisations et personnes ayant participé au séminaire: Foundation Pro Terra Engiadina (Angelika Abderhalden), Transhumance and Nature Fund (Jesus Garzón Heydt), Fauna & Flora International (Mark Infield), Fondation Internationale du Banc d’Arguin (Charlotte Karibuhoye), Programme méditerranéen du WWF (Faouzi Maamouri), UNESCO Local and Indigenous Knowledge Systems (Douglas Nakashima), UICN (Gonzalo Oviedo), Mediterranean Institute on Nature and Anthropos (Thymio Papayannis), Society for the Protection of Nature in Lebanon (Assad Adel Serhal), The Christensen Fund (Wolde Gossa Tadesse), DiversEarth (Liza Zogib), Doga Dernegi-BirdLife Turkey (Engin Yilmaz), et la MAVA (Lynda Mansson, Paule Gros et Marko Pecarevic)

20/07/12 – Réserve de biosphère Mura-Drava-Danube ajoutée au Réseau mondial de réserves de biosphère

La partie croate-hongroise de la réserve de biosphère « Mura-Drave-Danube », prévue sur 5 pays, a été officiellement approuvée par le Conseil international de coordination du Programme MAB (Man and the Biosphere) de l’UNESCO, réuni à Paris du 9 au 13 juillet 2012.

La réserve couvre 630’000 hectares (environ 80% de la future réserve de biosphère “Mura-Drava-Danube” couvrant 5 pays): 240’000 hectares de zones centrales et tampons (réseau existant d’aires protégées), auxquelles s’ajoutent 390’000 hectares de zones de transition. Cette nouvelle réserve de biosphère transfrontalière permet une protection efficace et une meilleure gestion des rivières et de leur zone de captation, ainsi que la gestion et la revitalisation du bassin hydrographique. Mais elle favorise aussi un développement durable de la région et de ses valeurs culturelles.

Cette bonne nouvelle est le fruit de dix ans de travail fourni par les autorités des pays concernés et par de nombreux partenaires qui ont contribué à la mise en œuvre d’un système fluvial Mura-Drava-Danube bien protégé et géré, sous le leadership du WWF-Autriche et avec le soutien de la MAVA.

06/07/2012 – Victoire importante pour la conservation en Grèce

Dans la tourmente de la crise financière, la Grèce fait un pas important pour assurer le futur de ses précieux écosystèmes insulaires. Le Président grec a signé un nouveau décret, publié dans la Gazette du gouvernement, protégeant 380 zones humides situées sur 59 différentes îles grecques.

Ce décret est une victoire importante pour la conservation de ces petits trésors naturels grecs. Ce résultat est principalement dû au travail acharné du WWF-Grèce qui a documenté et mis en évidence la valeur écologique et le sort de ces petites zones humides. Pour la MAVA, qui a soutenu le WWF-Grèce depuis le début de cette action en 2004, ce nouveau texte de loi est un grand succès qui doit maintenant se traduire en action sur le terrain.

Une infographie montrant la chronologie du projet du WWF-Grèce pour la conservation des zones humides insulaires est disponible ici en anglais

05/06/12 – Deux gypaètes barbus relâchés dans les Alpes

Le 26 mai dernier, deux gypaètes barbus nommés Gallus et Bernd on été relâchés dans le Calfensental (Canton de St Gall en Suisse) par la Fondation Pro Gypaète, soutenue par la MAVA.

Le but de cette organisation est d’établir une population de gypaètes dans le nord des Alpes et, sur le long terme, de la connecter avec la population du sud des Alpes.

La réintroduction des gypaètes barbus dans les Alpes a permis de restaurer une population reproductrice à l’état sauvage avec 27 petits nés jusqu’à ce jour. Toutefois, une analyse récente a montré que cette population ne possède qu’environ 12-14 équivalents des génomes fondateurs, ce qui revient à dire que seuls 12 à 14 oiseaux se reproduisent et échangent leur composition génétique. Les experts recommandent d’avoir au moins 20 équivalents des génomes fondateurs à l’état sauvage pour assurer un succès à long terme du projet de réintroduction. Ce lâché a été le premier de 3 prévus dans le but d’améliorer la base génétique du gypaète barbu alpin. Lorsque les 9 oiseaux seront libérés, il est à espérer que la diversité génétique de la population nicheuse aura augmenté suffisamment pour assurer la santé génétique sur le long terme.

Pour plus d’informations, jetez un coup d’œil au site de la Fondation Pro Gypaète : http://www.wild.uzh.ch/bg/index_f.htm

11/05/12 - Ouverture de poste: assistant(e) administratif et financier

La Fondation MAVA recrute un(e) assistant(e) administratif et financier.
Les détails du poste sont présentés ici.

Le délai pour le dépôt des candidatures est fixé au 4 juin 2012.

26/04/12 - MAVA Pleins feux sur 2011

Nous avons le plaisir de partager avec vous le premier rapport annuel de la MAVA – Pleins feux sur 2011. Les expériences qui y sont retracées donnent une idée du profond dévouement et des réalisations tangibles de nos partenaires et illustrent notre vision de la conservation. Télécharger le rapport ici.

17/04/12 - Campagne du Club de Rome "Change the Course"

Le Club de Rome a lancé sa nouvelle campagne “Change the Course” dont le but est de permettre à des personnes jeunes et engagées de proposer des pistes pour changer le cours de l’histoire vers un monde plus durable. Lancé le jour du 100ème anniversaire du naufrage du Titanic, et conjointement avec plusieurs ONG, organisations et personnes partageant les mêmes idées, « Change the Course » demande au public de partager des idées qui pourraient permettre de modifier de façon urgente la manière de penser et les actions entreprises. Le voyage du Titanic offre de nombreux parallèles avec les appels lancés actuellement au monde pour modifier la direction dans laquelle il s’est engagé, et rompre le train-train habituel.

Plus d’information sur le site (uniquement en anglais): www.change-the-course.org, ou regardez la vidéo ci-dessous.

28/03/12 - Appel à candidature: secrétaire RAMPAO

La FIBA, en concertation avec le président et le conseil consultatif du RAMPAO, recherche un(e) secrétaire à plein temps pour le réseau régional d’aires marines protégées en Afrique de l’Ouest – RAMPAO, chargé d’assurer le fonctionnement de l’ensemble des activités du secrétariat et des organes du réseau. La maitrise du français et de l’anglais est indispensable. Les détails du poste sont présentés ici.

Le délai pour le dépôt des candidatures est fixé au 25/04/2012.

08/02/12 - Deux rapports récents analysent le financement philanthropique de l’environnement

Quel est le niveau d’implication actuel des fondations européennes dans le financement des questions environnementales? Deux rapports récemment publiés, l’un par le “European Foundation Centre” et l’autre par l’”Environmental Funders Network” au Royaume-Uni, analysent la situation actuelle et couvrent des sujets tels que la répartition des fonds selon différentes priorités thématiques ou leur distribution géographique. Ces recherches peuvent fournir des informations utiles pour les fondations lors de leurs réflexions concernant leur stratégie et l’affectation des fonds, et font également réfléchir au manque de financement en faveur de certains des grands thèmes de la conservation.

Téléchargez les rapports:

 

Environmental Funding by European Foundations: A Snapshot” (produit par le “European Foundation Centre”, uniquement en anglais)

 

 

 

Where the Green Grants Went” (cinquième édition, produite par “UK Environmental Funders Network”, uniquement en anglais)

 

01/02/12 – Outil éducatif unique ayant pour but de développer la prise de conscience écologique liée à la menace pesant sur la biodiversité dans le Bassin méditerranéen

Avec le support de la MAVA, Wildscreen a compilé des profiles audio-visuels de 100 espèces de plantes et d’animaux menacés dans le Bassin méditerranéen, à l’aide films et de photos de haute qualité. Les images sont accompagnées d’explications brèves, provenant de sources scientifiques solides, concernant la phylogénie des espèces, leurs caractéristiques, distribution et habitudes développées. Une liste de références récentes et liens utiles est également fournie.

Cette collection est accessible en ligne pour le public via le site d’ARKive. Sur la page présentant le Bassin méditerranéen, vous trouverez une description de la biodiversité de cette région et les profiles des espèces.

Cliquez ici pour naviguer sur la page présentant le Bassin méditerranéen (en anglais).

11/01/12 - Nouvelle vidéo produite par le WWF sur le projet MedPAN Sud financé par la MAVA

Visionnez la nouvelle vidéo produite par le WWF sur le projet MedPAN Sud sur le site du WWF ou directement ci-dessous. La vidéo souligne la nécessité d’atteindre les objectifs de la Convention sur la Diversité Biologique et comment l’approche du WWF y contribue. (Une version française de la vidéo sera bientôt disponible.)

Pour information : Le projet MedPAN Sud est un projet de collaboration de 4 ans qui vise à améliorer l’efficacité de gestion des AMP et à en promouvoir l’établissement de nouvelles dans les 11 pays du sud et de l’est de la Méditerranée, ainsi que dans la partie méditerranéenne des Balkans.

Cinq projets pilotes en Algérie, Tunisie, Libye, Turquie et en Croatie, ainsi que des activités régionales visent à assurer la mise en œuvre du projet. Quelques objectifs du projet :

  • Développer les compétences relatives à  la gestion des AMP,
  • Renforcer les plans de gestion de sites pilotes,
  • Fournir des données de référence pour la création d’AMP dans le sud et dans l’est de la Méditerranée,
  • Renforcer et agrandir MedPAN, le réseau des gestionnaires d’AMP en Méditerranée.

Towards more effective Marine Protected Areas south and east of the Mediterranean from WWF on Vimeo.